Magazine Santé

Journée mondiale du SIDA: En France, il faudrait doubler le nombre de tests – InVS – BEH

Publié le 29 novembre 2011 par Santelog @santelog

Journée mondiale du SIDA: En France, il faudrait doubler le nombre de tests  – InVS – BEHIntensifier et diversifier les stratégies de dépistage pour atteindre une réduction de 80 à 90% des nouvelles infections, c'est l'objectif que se fixe l'éditorialiste de ce Bulletin hebdomadaire de l'Institut de veille sanitaire consacré au SIDA, en amont de la Journée mondiale du SIDA 2011. « Le nombre de tests réalisés devrait doubler puis tripler » et la disparition des diagnostics très tardifs et leur remplacement par des diagnostics très précoces devrait être planifiée


Car en 2010, 6.300 personnes, encore, ont découvert leur séropositivité pour le VIH, soit le même nombre de personnes qu'en 2009. Un nombre qui augmente depuis 2003 chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, (40% des diagnostics, en augmentation surtout chez les moins de 25 ans).


Le diagnostic reste très tardif, dans près d'un cas sur trois, avec des pertes de chance conséquentes pour ceux et celles qui vont se voir proposer un traitement antirétroviral dans ces conditions. Le diagnostic très tardif (<200 CD4/mm3 ou stade sida) concerne ainsi 30% des diagnostics en 2010, et le diagnostic précoce (>500 CD4 sans sida) seulement 36%. Les praticiens de ville réalisent plus de diagnostics précoces que les médecins hospitaliers.


En cause, l'insuffisance du dépistage avec un nombre de sérologies VIH stable depuis 2006, d'environ 5 millions par an, soit 77 sérologies VIH pour 1.000 habitants et par an et de très fortes disparités régionales : Ainsi, la proportion de sérologies positives pour 1.000 tests est nettement plus élevée en Île-de-France, en Guyane et en Guadeloupe que dans les autres régions. Le recours à un dépistage plus systématique en particulier pour les groupes à risque élevé est donc à envisager avec, le dépistage dans les services d'urgence, le dépistage à organisation communautaire et le dépistage rapide qui vient, lui-aussi de démontrer son efficacité et son acceptabilité ?


Journée mondiale du SIDA: En France, il faudrait doubler le nombre de tests  – InVS – BEH
Conséquence, un traitement trop fréquemment différé et de trop nombreux cas de sida : En 2010, 1.500 nouveaux cas de sida ont été recensés.L'InVS rappelle que l'infection à VIH est classée comme affection de longue durée (ALD) avec une prise en charge à 100%, très largement utilisée puisque les nombres annuels de nouveaux cas de séropositivité et d'admissions en ALD sont proches. « L'élimination des nouvelles contaminations VIH est un engagement à prendre de toute urgence en France. La réduction de 80 à 90% des nouvelles infections, probablement atteignable en cinq ans, devrait figurer dans la rubrique « Santé » de tous les programmes électoraux qui nous seront prochainement proposés, conclut François Dabis, de l'Université de Bordeaux, dans son éditorial.


 Source: InVS BEH 29 novembre 2011 / n° 43-44


Journée mondiale du SIDA: En France, il faudrait doubler le nombre de tests  – InVS – BEH
Lire aussi : VIH: Les tests rapides TROD confirment leur efficacité -


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine