Magazine Santé

CANCER du SEIN: Mammographie avant 50 ans, la controverse se poursuit – Radiological Society of North America (RSNA)

Publié le 29 novembre 2011 par Santelog @santelog

CANCER du SEIN: Mammographie avant 50 ans, la controverse se poursuit – Radiological Society of North America (RSNA)Cette nouvelle étude présentée lors de la Conférence annuelle de la Radiological Society of North America (RSNA) soutient la mammographie de dépistage du cancer à partir de 40 ans, démontrant qu'avec ou sans antécédents familiaux, les femmes dans leur quarantaine ont le même risque de développer un cancer du sein invasif. Ces résultats indiquent que les femmes de ce groupe d'âge pourraient bénéficier d'une mammographie de dépistage annuel.


Le dépistage avant 50 ans ? Les scientifiques restent partagés : Les lignes directrices américaines du dépistage du cancer du sein avaient déclenché une controverse en 2009 parmi les médecins, les groupes de défense des patients et des médias. Le débat portait justement sur la mammographie à 40 ans. En Europe, le consensus général est de proposer le dépistage systématique tous les deux ans aux femmes de 50 à 74 ans. Au Royaume-Uni, tout récemment, un groupe de médecins s'est opposé au dépistage généralisé, rappelant que l'ensemble des études combinées n'aboutit qu'à un effet global du dépistage réduit. Il est connu que le risque existe avant 50 ans (et après 74 ans), cependant les scientifiques restent partagés. Une récente étude publiée par la Cochrane collaboration conclut que ce rapport bénéfice-risque n'est pas clair. Les 3 études considérées comme de plus haute tenue, montrent que le dépistage n'a pas réduit significativement le taux de décès du cancer du sein après un suivi de 13 ans en comparaison du taux observé chez des femmes qui n'ont pas été dépistées. Par ailleurs, certaines femmes après 40 ans sont à plus fort risque de développer un cancer : Il s'agit des femmes qui ont des seins denses – « des seins qui ont plus de tissu que de graisse » - qui ont quatre à cinq fois plus de risque de développer un cancer…


Cette nouvelle étude suggère en revanche l'importance du dépistage par mammographie pour les femmes dans leur quarantaine : Le Dr.V. Stamatia Destounis, radiologue et directeur associé du Elizabeth Wende Breast Care (New York) a effectué une analyse rétrospective afin d'identifie le nombre et le type de cancers diagnostiqués chez les femmes âgées de 40 à 49 ans, avec et sans antécédents familiaux de cancer du sein, ayant passé une mammographie de dépistage du sein dans son établissement, de 2000 à 2010. Les chercheurs ont ensuite comparé le nombre de cancers dépistés, l'incidence du cancer du sein invasif et la présence de métastases entre les deux groupes.
Sur les 1.071 patientes ayant été diagnostiquées avec un cancer du sein, 373 l'ont été à la suite du dépistage.
·   Sur ces 373 patientes, 39% avaient des antécédents familiaux de cancer du sein et 61% n'en avaient pas.
·   Dans le groupe avec antécédents familiaux, 63,2% des patientes avaient une forme invasive de cancer et 36,8% avaient une forme non invasive.
·   Dans le groupe sans antécédents familiaux, 64% des patients un cancer invasif, et 36% avaient un cancer non invasif.
·   Les taux respectifs de présence de métastases étaient de 31% et 29%. 


Les chercheurs ont donc identifié, chez des patientes dans leur quarantaine, un taux significatif de cancer du sein et des taux similaires de formes invasives et métastasiques chez les femmes avec et sans antécédents. Selon cette étude, le dépistage précoce aurait donc son intérêt, quels que soient les antécédents familiaux des patientes. Mais évidemment, la véritable question qui subsiste est le bénéfice relatif de ce dépistage avant 50 ans.


Source:Radiological Society of North Americavia Eurekalert (AAAS) « New study supports mammography screening at 40


CANCER du SEIN: Mammographie avant 50 ans, la controverse se poursuit – Radiological Society of North America (RSNA)
Lire aussi : CANCER du SEIN: Y-a-t-il surdépistage? Surdiagnostic?


MAMMOGRAPHIE : Une étude du New England Journal of Medicine redéclenche la polémique


MAMMOGRAPHIE avant 50 ANS : Polémique aux Etats-Unis -

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine