Magazine Santé

ANTICOAGULANTS, ANTIDIABÉTIQUES liés à 2/3 des hospitalisations de patients âgés – NEJM -CDC

Publié le 29 novembre 2011 par Santelog @santelog

ANTICOAGULANTS, ANTIDIABÉTIQUES liés à 2/3 des hospitalisations de patients âgés  – NEJM -CDCCette étude publiée dans l'édition du 24 novembre du NEJM et relayée par les Centers for Disease Control and Prevention américains insiste sur la responsabilité des anticoagulants et des médicaments contre le diabète (ADO et insulines) dans les hospitalisations en urgence des personnes âgées. Un résultat qui vaut pour les Etats-Unis mais aussi l'ensemble des pays développés où la iatrogénie médicamenteuse est un réel enjeu de santé publique. Et conclusion intéressante, ce ne sont pas les médicaments déjà identifiés à risque pour le patient âgé qui portent l'essentiel de la responsabilité de ces hospitalisations.


Car chaque année, aux Etats-Unis, ce sont près de 100.000 hospitalisations en urgence pour des événements indésirables aux médicaments chez les adultes américains âgés de 65 ans ou plus. Parmi les milliers de médicaments disponibles, c'est un petit groupe d'anticoagulants et de médicaments contre le diabète qui cause les deux-tiers de ces hospitalisations en urgence, indique le rapport. En France, l'Assurance maladie estime que la iatrogénie médicamenteuse serait responsable de 10.000 décès par an alors que près de la moitié des accidents médicamenteux recensés soient évitables.


Ces données suggèrent qu'en se concentrant sécurité sur quelques médicaments qui causent des effets secondaires généralement graves, les soins des patients âgés pourraient progresser de manière importante, explique le Dr. Dan Budnitz, directeur du programme Sécurité des médicaments des CDC. La prise d'anticoagulants et d'antidiabétiques doit être régulièrement contrôlée par des tests sanguins qui donnent lieu à des adaptations de dosage, mais ces médicaments sont essentiels pour les personnes âgées atteintes de certaines maladies. L'étude a utilisé des données recueillies entre 2007 et 2009 auprès d'un échantillon national représentatif de 58 hôpitaux participant au réseau de surveillance des CDC. Près de la moitié (48,1%) de ces hospitalisations se produisent chez les adultes âgés de 80 ans ou plus, et les deux tiers (65,7%) des hospitalisations sont liés à des surdoses, ou à des effets plus importants qu'escomptés sur le patient.


4 médicaments, utilisés seuls ou ensemble, représentent les deux tiers des hospitalisations d'urgence:


• Pour 33% des hospitalisations d'urgence, la warfarine, un anticoagulant est en cause


• Pour 14% des hospitalisations d'urgence, ce sont les injections d'insulines,


• Pour 13%, les antiplaquettaires, comme l'aspirine ou le clopidogrel,


• Pour 11%, les antidiabétiques oraux. 


Cette étude a également identifié les failles de sécurité de ces médicaments et propose des alternatives  thérapeutiques. Les scientifiques notent que les médicaments habituellement identifiés comme étant à risque élevé ou inadaptés pour le patient âgé (tels que les benzodiazépines, vasodilatateurs…) sont aujourd'hui rarement identifiés comme la cause des hospitalisations d'urgence.


Une initiative du programme américain pour les patients, inclut la diminution du nombre de ré-hospitalisations évitables de 20% d'ici fin 2013. Les personnes âgées sont près de sept fois plus susceptibles que les jeunes d'avoir des épisodes de iatrogénie médicamenteuse qui nécessitent une hospitalisation. Des Hospitalisations dont le nombre s'accroît avec les maladies chroniques et la durée de vie.


Sources: CDC et New England Journal of Medicine 2011; 365:2002-2012November 24 « Hospitalizations for Adverse Drug Events(Visuel Fotolia Santé log Officine N°5, vignette NHS)


ANTICOAGULANTS, ANTIDIABÉTIQUES liés à 2/3 des hospitalisations de patients âgés  – NEJM -CDC
Accéder
aux dernières actualités sur les Anticoagulants, sur l'aspirine

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine