Magazine Conso

#82 Hello it’s Victoire.

Publié le 28 novembre 2011 par Victoireroset @victoireroset

Gros clash sur twitter, ce post me servira à clore l’histoire et le débat.

Commençons par le commencement. Moi jeune blogueuse en herbe, m’interessant à la blogo comme vous le savez tous, je regarde et parcoure beaucoup de ces journaux intimes du web. Instructifs et enrichissants souvent. Le blog de Valentine en faisait partie. Hello it’s Valentine est un blog connu et reconnu, modesque, joli à regarder, très suivi et commenté. Je ne remet pas en cause la qualité de ce blog, il est toujours pour moi un excellent blog mode amateur.

Tout commence un beau matin, où écrivant mon article sur les blogueuses sponsorisées, je sollicite Deedee et Valentine lors d’un tweet, les invitant à lire mon post, et si possible me dire ce qu’elles en pensaient, fière de ce que j’avais écrit. Deedee m’a répondu gentiment avec un petit conseil à la clef. Valentine s’est offusquée, persuadée que je la visais.

Je me suis sentie génée, en aucun cas je ne voulais critiquer son blog. Mon post était ultra généraliste, je souhaitais, comme toute petite blogueuse, susciter l’intérêt d’une blogueuse plus influente. Je me confonds en explications tentant de la raisonner, ce qui fût extrèmement laborieux. Mais je pensais y être parvenue. Depuis, le temps à repris son cours…

Aujourd’hui, « lablogueusemode » était en pleine discussion avec la miss, sur le dernier sponsoring Princesse Tam Tam et leur soirée pyjama. Soit. Lablogueusemode partage alors le lien d’un skyblog « mode », d’un pauvre garçon looké à base de jogging et de casquettes. Wesh wesh supra fun pour tout le monde. Valentine s’ouvre alors en public, en disant qu’elle est sortie avec un mec de ce style (une racaille dit-elle), et complète ceci du hashtag #vomi. Ni une ni deux, ca m’amuse, et j’envoie aux deux compères un : sympa tes exs ! suivi d’un smiley. La bonne blague lourde de Victoire. Si j’avais su que je venais de signer mon arrêt de mort !

Une nouvelle fois, celle qui se prend pour Brigitte Bardot s’offusque, et commence à me DM. Je ne vais pas vous les copier-coller, je peux juste vous dire que le ton est très hautain. Je ne peux pas lui répondre, vu qu’elle m’a unfollow depuis la dernière fois. Donc je l’interpelle sur twitter pour qu’elle me suive le temps de notre discussion et que je puisse lui répondre. Elle m’ignore, continuant ces fabulations avec lablogueusemode. Je lui répond donc en public.

Se sentant un poil sotte, elle se moque gentiment en public, pour me renvoyer un DM ensuite en me disant qu’elle ne comprend pas ma reflexion, que je ne suis pas drôle, et qu’elle parle d’un ex et pas de plusieurs. C’est une expression Valentine, je disais « tes exs » comme j’aurais dit « tes cheveux » ou « tes fringues ». Mais j’ai du toucher une corde sensible (Valentine a-t-elle fait le tour de la cité?)

Toujours est-il que ma patience a des limites. Ce manque d’humour me dépasse un peu. Valentine se sent grande, au-dessus des autres, et ne le cache pas. Ses journées sont rythmées par les tweets parlant des #gens qui la critiquent en commentaires, qui sont tous bêtes etc etc. Alors j’ai arreté de mâcher mes mots, et lui ai dit ses quatres vérités. Ce que personne n’ose vraiment faire. Pourquoi? Elle est influente? Auprès des marques peut-être, mais pour moi, qui est-elle ? Rien. Je n’en peux plus de ce jeu de bisous bisous à tout va, de : « oh que tu es jolieeeeeeeeeeeeee ». Non Valentine n’est pas jolie, elle sait juste se mettre en valeur grâce aux marques qui l’habillent généreusement. Valentine a un cerveau étriqué, ayant perdu toute courtoisie, et respect de ses lectrices. C’est à cause de ce genre de comportement que des articles critiquant les blogueuses modes fleurissent dans Technikart.

Comme tu le disais toi même très chère, tu as obtenu ton travail grâce à ton blog, certainement pas grâce à ton talent ou ton intelligence. En tout cas, pour moi, tu n’existes plus. Ca m’apprendra à vouloir communiquer avec celles que je respectais, j’en reviens forcément déçue. Cette histoire n’est autre que du pipi de chat, mais tu as bien réussi à m’énerver véritablement. Mais ça y est, l’article est fini, je me sens beaucoup mieux.

Adieu Valentine, Hello, it’s Victoire now.


Tagged: blog mode, helloitsvalentine

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Victoireroset 1668 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines