Magazine Médias

Un post très LOL

Publié le 29 novembre 2011 par Poclatelephage
J'ignore pourquoi, mais depuis la sortie du film « LOL » en (je vais vérifier sur Allociné et je vous dis) 2009 donc, je rêve de le voir. Mais comme c'est un désir un peu honteux, je n'ai pas été jusqu'à pousser les portes de mon cinéma favori pour le visionner, ni jusqu'à investir dans le dvd. Il me fallait donc attendre une inévitable diffusion télé, qui a eu lieu dimanche dernier sur TF1 en prime.
Je crois que, comme un éminent « journaliste » des magazines « accès privé » ou « 50 mn inside » pourrait le dire, j'ai, à l'instar de la plupart des français, un rapport privilégié avec Sophie Marceau depuis « la Boum ». Ma passion pour l'actrice préférée de mes concitoyens date précisément de la première diffusion de « l'Etudiante » à la télévision, où Sophie apparaissait dans toute sa nudité de visage d'abord, après son strip-tease intégral du passe-montagne dans la télé-cabine, puis de corps. Je me souviens, et j'ai un peu honte de l'écrire, que j'avais fait un arrêt sur image sur le pubis dénudé de Sophie Marceau grâce à mon magnétoscope. Voilà, voilà...
Après cette confession intime, tout le reste aurait l'air absolument normal.

[A noter que Marie-Josephe Yoyotte est responsable du montage du film]
J'ai donc regardé « LOL » sans vraiment pouvoir me résoudre à l'idée que Valentine (je préfère Valentine à Vic, trop adolescente, même si je vous rassure, j'ai bien compris que les trois films n'avaient strictement rien à voir) pouvait avoir 40 ans et une fille de 16 ans. Je l'avais laissée en train de foirer son AGREG pour un musicien tocard, et je la retrouve en femme divorcée épanouie mère de trois enfants. Depuis son concours, Valentine, qui ne s'appelle pas du tout comme ça dans le film, mais Anne, a bien réussi. Elle est devenue architecte et possède un superbissime et immense appartement dans un beau quartier parisien. Je pense du coup qu'elle a bien fait de changer de voie, car même titulaire de l'AGREG, un prof ne gagne pas aussi bien sa vie que ça.
Bref, Anne élève donc Lola et des deux autres enfants inintéressants, qui n'apparaissent à l'écran que pour rappeler que la mère divorcée gère courageusement trois gosses. 

D'emblée, j'avoue que je suis beaucoup trop sortie du film. Dans la scène où Lola, qui fait 30 ans à l'écran ce qui ne m'aide pas non plus à entrer dans l'histoire mère / fille, se glisse dans le bain avec Anne, j'ai imaginé plein de trucs qui n'avaient vraiment aucun rapport avec leur relation supposée dans la fiction. Pareil quand elles se câlinent...
Il faut dire que pour moi les relations fusionnelles mère / fille c'est « Gilmore girls » et Rory et Lorelai se touchent très rarement à l'écran. Pas un instant, la relation entre Lola et Anne ne m'est apparue crédible, alors que je crois encore dur comme fer que Lauren Graham (Lorelai Gilmore) est la mère d'Alexis Bledel (Rory Gilmore). J'aurais du prévenir que ce post ne me servirait pas intellectuellement.
Bon, j'avoue ensuite que les histoires amoureuses foireuses de Lola et Maël me sont un peu passées au dessus, ce qui est rassurant car j'ai quand même 34 ans. Autant je peux me passionner pour « Vampire diaries », autant les flirts d'ados privilégiés des beaux quartiers de Paris me saoulent. Pour être totalement honnête, j'ai quand même ri parfois en regardant le film, notamment quand Mael prétend s'être coincé un chocapic dans le nez pour justifier son retard au lycée.
Quand on pense que « LOL » se concentre surtout sur les amours de Lola, j'ai été un peu déçue par le film. Fort heureusement pour moi, dans « LOL » il y a aussi plein de scènes où Sophie Marceau sourit, lève les yeux au ciel et s'énerve très gentiment contre sa fille.
Ce qui est drôle surtout dans « LOL », c'est de voir à quel point un film daté de deux ans est déjà démodé. Je suis sûre que les comédiens mâles ont honte de leurs coiffures bien trop chevelues aujourd'hui. De plus, msn est totalement has-been. Aujourd'hui, les petits chéris seraient sur Facebook ou Twitter.
Bon, en conclusion, sur les relations mère / fille, je vous recommande « Gilmore girls » autrement plus profond que cette bluette sans scénario. Quant aux films avec Sophie Marceau, rien ne veut « L'Etudiante » décidément.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Poclatelephage 1254 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines