Magazine Football

Tevez or not Tevez?

Publié le 29 novembre 2011 par Passionacmilan

Tevez or not Tevez?Pour l’AC Milan, la question ne se pose pas. Galliani a été catégorique, engager un attaquant est une nécessité et le club milanais cherche toujours les meilleurs. Ainsi, Carlitos Tevez est l’objectif prioritaire et Milan ne le cache pas. Cependant, l’opération n’est pas des plus simples vu qu’il s’agit d’un très grand joueur qui évolue dans une équipe très riche et perçoit un salaire de 8M par saison. Galliani aime les opérations difficiles, il est un des meilleurs dans ce genre de situation. Du côté des tifosi, les avis sont très partagés. Alors, Tevez or not Tevez?

LA SITUATION ACTUELLE
La stratégie de Milan est très claire : il faut engager un attaquant, en prêt avec une option d’achat. Après plusieurs pistes plus ou moins réelles, il n’y a plus que deux solutions : Tevez ou Maxi Lopez. L’AC Milan a établi des contacts avec Manchester City et Catania ainsi qu’avec les deux joueurs. Dans tous les cas, il y a les trois éléments réunis pour que les transferts se concrétisent : la volonté de Milan, la volonté du club vendeur et la volonté du joueur. Manchester City a autorisé Kia Joorabchian, l’agent de Tevez, à discuter d’un éventuel transfert de l’Apache à Milan. Ainsi, Galliani a reçu la visite de Joorabchian dans les bureaux de Via Turati. L’Argentin veut quitter Manchester et rejoindre Milan. Le joueur veut relancer sa carrière et serait prêt à réduire fortement son salaire (on parle de 5M par saison à Milan). Le club anglais est prêt à accepter la solution d’un prêt mais voudrait qu’il soit payant (5M) avec une option d’achat de 25M payable en 4 ans. De son côté, Galliani sait qu’il est en position de force et insiste : prêt gratuit avec option d’achat à 20M payable en 4 ans.

Ce cout en plusieurs années permettrait à Milan d’amortir sans problème l’investissement pour un grand attaquant, qui a énormément marqué partout où il est allé et a gagné tous les plus grands trophées possibles en club. Soit, l’opération rêvée pour Galliani même si le joueur ne pourrait malheureusement pas disputer la Champions League cette saison. Il serait un coup « à la Van Bommel », pour gagner le Scudetto et permettre de faire souffler les autres attaquants en championnat. L’AC Milan ne veut rien laisser au hasard et les qualités techniques d’un joueur ne suffisent pas. Le club milanais aimerait que le joueur vienne consulter le psychologue de Milanello pour savoir s’il est « apte » à rejoindre Milan. MilanLab aurait aussi planifié un programme d’entrainement à suivre durant le mois de décembre pour que Tevez arrive à Milan en janvier dans une forme et un poids plus acceptable.

Mais le mercato est toujours très imprévisible et l’arrivée d’éventuels concurrents (Juve et Inter mais peut-être aussi le PSG) compliquerait, voire compromettrait le plan de Galliani. Parallèlement, il a donc rencontré les dirigeants de Catania pour discuter de Maxi Lopez. Cette affaire est beaucoup plus simple et le joueur a pratiquement été bloqué sur base d’un prêt payant (mais très peu) avec une option d’achat. Les deux dirigeants se sont donnés rendez-vous dans une semaine pour se tenir à jour et prendre une éventuelle décision définitive.

Au niveau des tifosi, d’un côté l’hypothèse Tevez est fascinante mais aussi dangereuse. De plus, on peut se poser la question de savoir si Milan a réellement besoin d’un (tel) attaquant alors qu’il y a d’autres secteurs à renforcer. Comme l’objectif de Passion AC Milan est d’ouvrir des débats, aujourd’hui l’article ne donnera pas d’avis tranchés mais des arguments pour et contre la venue de l’Apache à Milan.

TEVEZ : OUI
Tevez est un champion et à Milan, les champions sont toujours les bienvenus. En attaque, seul Ibrahimovic est intouchable et jusqu’à présent, le rendement de ses partenaires n’ont pas satisfait les dirigeants. Cassano sera absent encore longtemps et il faudra attendre l’autorisation de la médecine sportive pour qu’il puisse reprendre l’activité. Jusqu’à présent, El Shaarawy n’est pas vraiment pris en considération par Allegri même s’il apprécie le joueur et le considère comme un grand talent. Galliani et Allegri croient en lui, Milan a investi sur El Shaarawy mais il pourrait être prêté 6 mois pour acquérir de l’expérience en Serie A. Inzaghi est encore moins pris en considération par Mister Allegri, le joueur veut se sentir important et son futur est plus qu’incertain. Actuellement, les deux seuls joueurs considérés comme titulaires pour jouer aux côtés d’Ibrahimovic sont les deux Brésiliens. Allegri apprécie Robinho car il apporte du dynamisme, de la vivacité et de la fantaisie mais pour un second attaquant, il n’est pas suffisamment concret devant les buts.

Enfin, il y a Pato, de retour de blessure, mais pour combien de temps? Et pourtant ses statistiques restent impressionnantes. Le Papero n’a jamais été régulier et semble avoir des difficultés mentales pour s’imposer et exploser à haut niveau. La patience a des limites et Milan commence à douter du joueur. Néanmoins, on peut se poser la question : sa relation avec Barbara Berlusconi pourrait bloquer sa vente? Dans tous les cas, l’arrivée de Tevez forcerait le départ d’un ou plusieurs joueurs, que ce soit en janvier ou en juin mais l’Apache serait le second attaquant parfait aux côtés d’Ibrahimovic, un buteur sans pitié qui a prouvé savoir évoluer au plus haut niveau. Comme il s’agit d’un attaquant très complet, très fort physiquement, dynamique, il pourrait aussi remplacer Ibrahimovic et jouer aux côtés de Pato ou Robinho. Il apporterait donc une nouvelle solution tactique en plus de renforcer un secteur déjà très compétitif.

TEVEZ : NON
Pour Galliani, l’arrivée d’un attaquant est une nécessité. Et pourtant, le secteur offensif peut déjà compter sur Ibrahimovic, Pato, Robinho, El Sharaawy, Inzaghi et Cassano qui pourrait revenir vers le mois d’avril. On peut même ajouter Boateng puisqu’il joue pratiquement comme un attaquant. Si même on ne considère plus Inzaghi, il resterait 6 joueurs (en plus d’Emanuelson) pour les 3 rôles en attaque. Ce qui est largement suffisant. S’il est vrai que Tevez est un attaquant complet, c’est avant tout une seconde pointe qui privilégie les mouvements et les décrochages alors que Milan aurait plutôt besoin d’un buteur pur, une pointe qu’on peut toujours trouver dans les 16 derniers mètres. Dans un certain sens, l’Apache ne serait pas complémentaire avec les autres attaquants. Le club de Berlusconi voudrait-il engager Tevez par caprice ou par volonté de marquer un grand coup mais sans réellement penser à l’aspecte technique et tactique?

De plus, l’AC Milan a une excellente moyenne de but en championnat. Ibra réalise son meilleur début de saison de toute sa carrière avec 12 buts en 14 matches (l’année passée il était à 12 buts en 19 matches). Et puis, Pato est à peine revenu après sa blessure et a besoin de temps pour prouver qu’il a sa place alors que l’arrivée de Tevez lui ferait perdre du temps de jeu et de la confiance, un élément fondamental pour un joueur, surtout pour Pato qui a déjà prouvé sa fragilité physique et mentale. Alors pourquoi risquer de mettre fin à l’harmonie d’une attaque de feu?

Pour le moment, Milan d’autres problèmes plus urgents à résoudre, surtout l’arrivée d’un jeune milieu de terrain en bonne santé pour assurer l’équilibre et capable de démarrer l’action offensive de l’équipe : les mauvaises performances d’Ambrosini et Van Bommel ont très souvent été à l’origine de nombreux buts encaissés. L’avis des tifosi est très clair. Selon un sondage sur Milan News, 75% des 3141 votes préfèreraient un nouvel achat en ligne médiane contre seulement 25% pour l’achat de Tevez. L’âge moyen des milieux de terrain est élevé et une blessure d’Aquilani ou Nocerino poserait problème car les alternatives manquent de fraicheurs et sont en difficulté face à la fraicheur athlétique des adversaires. Alors Tevez, non merci. Milan a d’autres priorités. Pourquoi avoir acheté El Shaarawy? Le Pharaon a été le plus gros investissement du dernier mercato et trop de joueurs font la fortune d’autres clubs parce que Milan n’a pas cru en eux lorsqu’ils étaient jeunes. Jusqu’à présent, il n’a pas eu l’opportunité de prouver sa valeur. On pouvait s’attendre à plus de temps de jeu en l’absence de Cassano, on en est loin. A quoi bon investir 30M sur un joueur qui ne joue pas depuis 6 mois, qui a un caractère très difficile et qui a toujours annoncé vouloir arrêter le foot vers 30 ans? Cet argent pourrait être investi dans un excellent milieu de terrain et / ou un excellent défenseur latéral gauche, deux secteurs qui nous font défaut, contrairement aux attaquants, présents en abondance. Soit on doit faire confiance au duo Inzaghi – El Shaarawy, avec le vétéran comme joker et le jeune comme alternative des Brésiliens. Soit Milan décide de se passer de ces deux joueurs mais engage un attaquant comme Maxi Lopez, qui serait plus facile à gérer en plus de correspondre au profil recherché. Alors Tevez vaut-il vraiment la peine? Ne vaut-il pas mieux faire confiance en nos joueurs et acheter un médian?

Et vous, vous en pensez quoi? Tevez ou pas?

Partagez l'article :
  • Print
  • Twitter
  • Google Bookmarks

Article rédigé par admin
Nombre de lecture(s) : 2 544


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Passionacmilan 14513 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines