Magazine

Mauvaise réputation

Publié le 28 novembre 2011 par Ladyblogue

Ladyblogue_joey_starr_ok
Je ne connaissais pas Joey Starr plus que ça.
Pas plus ni moins que la plupart d'entre vous. Le groupe NTM bien sûr, quelques chansons (Ma Benz, J'appuie sur la gâchette, Le monde de demain et d'autres encore), ses dents en or et les potins de la presse people : l'histoire avec l'hôtesse de l'air, son histoire d'amour avec Béatrice Dalle et plus récemment avec Maïwen.
Point.
Mais je suis allée voir Polisse et le film m'a bouleversé. Le film et notamment la prestation de Joey Starr. Dans la scène avec le petit qu'on arrache de sa mère, Joey Starr est tout simplement sidérant de justesse et d'émotions.
Alors, j'ai voulu en savoir plus sur le personnage. Joey Starr le dur du hip-hop dans un film tel que Polisse.
J'ai voulu comprendre.
J'ai acheté "Mauvaise réputation".
J'ai dévoré.
Joey Starr nous livre sa vie, son enfance, sa découverte du hip-hop, sa musique. Il nous raconte ses anecdotes plus déjantées les unes que les autres, ses galères, les jeudis (jour de sodomie) sur Skyrock, ses histoires de camés, la tole, ses histoires d'amour.
Joey Starr est un fauve. Il  possède d'ailleurs plusieurs autres surnoms qu'il s'est attribués dans ses chansons dont "Jaguarr Gorgone".
Joey Starr, qu'on ne l'apprécie ou pas - ce n'est pas là le sujet - a un atout majeur : il est vrai.
Cash. Direct.
Oui, ca dérange. Oui, ça choque. Oui, ça peut déraper parfois.
Mais j'ai toujours préféré les fauves aux huîtres.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ladyblogue 1538 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte