Magazine Environnement

Météo France constate un automne exceptionnellement chaud en France

Publié le 29 novembre 2011 par Bioaddict @bioaddict

Météo France constate un automne exceptionnellement chaud en France 

Il en ressort qu'en 2011, la température moyenne à la surface du globe est actuellement la dixième la plus élevée jamais relevée et est supérieure à toutes celles enregistrées lors des années précédentes correspondant à des épisodes La Niña, qui se traduisent normalement par un refroidissement relatif. De plus, les 13 années les plus chaudes font toutes partie des 15 dernières années écoulées depuis 1997. Quant à la banquise arctique, elle a présenté en 2011 la deuxième plus faible étendue et le plus faible volume jamais observés.


Les bilans climatologiques provisoires de l'automne et l'année 2011 en France métropolitaine ont été publiés le mardi 29 novembre 2011 par Météo France. Verdict : La France a connu un automne 2011 exceptionnellement chaud, extrêmement sec sur une grande partie du pays et remarquablement ensoleillé.

D'après Météo France, après une année 2010 se positionnant en France métropolitaine comme la plus fraîche de ces deux dernières décennies (à égalité avec 1996), l'année 2011 se révèlera très probablement comme l'une des plus chaudes depuis 1900.

l'automne 2011 au second rang des automnes les plus chauds depuis le début du XXe siècle

" Les pluies de l'automne ont été très contrastées. Elles ont été nettement excédentaires sur les zones méditerranéennes, mais très largement déficitaires partout ailleurs. Dans l'Ouest, le Sud-Ouest et le Nord-Est, les déficits de précipitations ont été souvent supérieurs à 50 %, parfois même à 60 %. "

" L'ensoleillement a été partout excédentaire cet automne, mais particulièrement du Sud-Ouest au Nord-Est où les durées d'ensoleillement ont été généralement supérieures de près de 30 % à la moyenne de référence 1991-2000. "

Les données de Météo France

  • Septembre

Septembre 2011 a été particulièrement chaud : moyennée sur la France et l'ensemble du mois, la température a dépassé de 2,1 °C la moyenne de référence 1971-2000.

  • Octobre

Le début du mois d'octobre a été exceptionnellement chaud avec des températures dépassant parfois 30 °C sur l'ouest et le sud du pays. Ces températures constituent pour certaines villes des records pour un mois d'octobre. Moyennée sur la France et sur l'ensemble du mois, la température est supérieure de 1,4 °C à la moyenne de référence 1971-2000.

A l'instar du mois précédent, octobre a été particulièrement sec avec un déficit global à l'échelle du pays de l'ordre de 45 %. Seule, une partie du Languedoc-Roussillon a été copieusement arrosée.

L'ensoleillement a été excédentaire sur l'ensemble du pays, mais tout particulièrement sur le Sud-Ouest où les durées d'ensoleillement ont été plus d'une fois et demie supérieures aux moyennes de référence 1991-2000.

  • Novembre

Les températures du mois de novembre ont été exceptionnellement élevées. Moyennée sur la France, la température mensuelle devrait dépasser de près de 2,9 °C la moyenne de référence 1971-2000. Novembre 2011 devrait ainsi se situer au second rang des mois de novembre les plus chauds depuis le début du XXe siècle, derrière novembre 1994 (+3,3 °C) et devant novembre 2009 (+2,7 °C).

Les précipitations ont été très contrastées. Elles ont été abondantes sur les Pyrénées et plus encore sur les régions méditerranéennes où les cumuls de pluie ont été souvent trois à quatre fois supérieurs à la normale. Les records pour un mois de novembre y ont d'ailleurs été battus pour de nombreuses communes. A l'inverse, les précipitations ont été extrêmement faibles sur le reste du pays, notamment dans le Nord-Est où les déficits ont été souvent supérieur à 70 %.

L'ensoleillement a été lui aussi contrasté. Sensiblement déficitaire sur les régions méditerranéennes, sur l'extrême Nord-Est et sur la Haute-Normandie, il a été nettement plus généreux partout ailleurs, précise encore Météo France.

Les événements marquants de l'automne 2011pour Météo France

Chaleur remarquable fin septembre et début octobre :

La France a connu un épisode de chaleur remarquable du 25 septembre au 4 octobre 2011. Si les températures minimales de fin de nuit sont restées modérées, les maximales de l'après-midi ont été exceptionnelles, dépassant les normales de plus de 10 °C dans le Nord et l'Ouest, de près de 9 °C dans le Sud-Ouest et le centre du pays, d'environ 8 °C dans le Nord-Est et de près de 7 °C dans le Sud-Est.

Durant cet épisode, les températures maximales ont atteint 33 °C dans le Sud-Ouest et 32 °C sur le Languedoc-Roussillon. Elles ont été parfois supérieures à 30 °C sur Poitou-Charentes, le Limousin, le Centre, les Pays de la Loire et même ponctuellement sur la Bretagne. Début octobre, les maximales ont même dépassé les records mensuels précédemment établis pour un mois d'octobre sur de nombreuses communes de l'ouest et du sud de la France.

Il faut remonter à 1985 pour trouver un épisode comparable : du 18 septembre au 3 octobre, la France avait connu cette année des températures exceptionnelles, notamment tout début octobre.

Précipitations exceptionnelles début novembre sur les régions méditerranéennes :

Un épisode de fortes précipitations a affecté durablement le Sud-Est de la France au début du mois de novembre 2011. Entre le 1er et le 9 novembre, ces fortes pluies en provenance de la Méditerranée ont concerné dans un premier temps le relief des Cévennes et le Languedoc avant de toucher toutes les régions méditerranéennes. Cet épisode a été particulièrement remarquable par sa durée et l'extension spatiale des forts cumuls enregistrés. Les quantités d'eau relevées sur la période s'échelonnent généralement entre 200 et 400 mm, y compris sur les zones de plaine. Mais sur les reliefs de la Lozère, de l'Ardèche et du Gard, les cumuls de pluie atteignent même 500 à 700 mm, voire très localement 800 mm. Sur de nombreuses communes, ces cumuls, relevés en neuf jours seulement, dépassent les records mensuels précédemment établis pour un mois de novembre. Ces fortes pluies ont entraîné de sévères crues et inondations.

Ce bilan de Météo France a été publié alors même que l'Organisation météorologique mondiale (OMM) a publié ce mardi 29 novembre la version provisoire de la Déclaration annuelle de l'Organisation sur l'état du climat mondial dans le cadre de la conférence climatique internationale qui se tient à Durban, en Afrique du Sud, du 28 novembre au 9 décembre 2011. Le verdict de l'OMM annonce également que l'année 2011 est la dixième année la plus chaude à l'échelle du globe.

climat mondial

"Les concentrations de gaz à effet de serre dans l'atmosphère ont atteint de nouveaux pics qui s'approchent très rapidement des niveaux correspondant à une élévation de 2 à 2,4 °C de la température moyenne à la surface du globe, laquelle pourrait entraîner, selon les scientifiques, des changements radicaux et irréversibles de notre planète, de la biosphère et des océans" a-t-il ajouté.

Mathilde Emery


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bioaddict 1760784 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte