Magazine

Lettre à Clément Gignac…

Publié le 29 novembre 2011 par Lawrence Desrosiers
Député de Marguerite-BourgeoysMinistre des Ressources naturelles et de la FauneMinistre responsable du Plan Nord
Après l'avoir entendu s'exprimer à la radio et à la télévision, j'ai décidé d'écrire au ministre. Cet homme qui occupe un poste important dans le gouvernement parle tellement mal, qu'il en est gênant.
Mon cher Clémin,Jé d’la difficulté à crouère que té ministe de quetchose. Je t’écoute parler depu queqtemps, pis jan rviens pas comin tu parles mal.Si je t’écris cette lette au son, cé pour que tu me comprènne.De toute ma vie, jé soissante ans, jé jamais entendu un ministe parlé aussi mal.Drélà, je vè te corriger su trois choses.Premièrement, le verbe jouer à la trouasième personne du pluriel de l'indicatif présent, on dit pas qui jouse comme si le verbe c’était jouser, on dit qui jouent. Ça je l’ai entendu à la rédio la semènne dargniére. À la télé, à l'émission d'Anne-Marie Dussault, je té entendu dire des ça va tête pis des ca là l'air. Franchement mon Clémin, t’es honteux.Avec des gars comme toué, on n’a pas fini d’être rien qu’une province, parce que tu fais provincial en sincibouèrre.Salut bin Clémin.À l’école, té notes de français ça devait être un gros zéro, mè daprès moué, t'avè pas lchoi d'ètes bon en carcul.Salut bin encore mon Clémin!Lawrence Desrosiers,Baie-ComeauP.-S. : Si cé ta secrétèrre qui me répon, je vas men rende conte…

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lawrence Desrosiers 2123 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte