Magazine Santé

Biocarburants, pas si santé-friendly que ça…

Publié le 26 novembre 2011 par Damienamselem

capture d'écran du site euractive

C’est relativement rare que je parle automobile sur ce blog, mais il arrive que les thématiques de la santé et de la voiture se recoupent, notamment quand on parle de la qualité de l’air et des émissions de polluants, je veux parler bien sûr des traditionnels rejets de CO2.

Thierry Breton enthousiaste

Qui ne se souvient pas de l’ardente communication en faveur du « Vert » lors de l’inauguration par un Thierry Breton plutôt guilleret des premières pompes à bio carburant (sur la reconversion de Thierry Breton, lisez-donc cet article). En ces temps où déjà l’essence se faisait chère à la pompe, et où l’on communiquait à l’envi sur la raréfaction à venir des ressources pétrolières, l’argument ne manquait certes pas de séduire les plus sceptiques.

Le rôle de la commission européenne

La commission européenne n’a pas été en reste sur la question, se faisant l’ardente promotrice  d’une large diffusion des agrocarburants sans trop se soucier par ailleurs des éventuelles conséquences en ce qui concerne l’utilisation des terres cultivables. Une directive de 2003 sur les biocarburants ainsi que  la législation de 2009 sur les énergies renouvelables programmaient par ailleurs un basculement  progressif vers les carburants verts, il était de bon ton en ce temps de proposer une alternative aux énergies fossiles, et de s’inscrire bravement en faveur de la lutte contre le changement climatique.

Ensuite… Le réveil

-    Mais d’une part les niveaux d’émission de particules fines liées au biodiesel seraient plus importants qu’avec le diesel classique.

-    D’autre part un rapport Britannique ferait lui état de résultats mitigés sur les « effets du biodiesel et du bioéthanol sur la qualité de l'air ».

-    Enfin parmi les autres  fâcheux bémols à apporter, des chercheurs de l'université de Leicester ont mis en évidence après examen de plantations de palmiers à huile en Asie du Sud-Est que non seulement l’huile de palme (un des composant du biodiesel) a le même bilan carbone que l’essence, mais de plus il entraînerait une « une augmentation de 60 % des émissions liées à l'affectation des sols en raison de la culture de la forêt tropicale ». (problèmes d’écologie donc, sans parler des conséquences sur les cultures vivrières, les pays en développement étant rappelons-le les premiers exportateurs de carburants végétaux…

Source :  http://www.euractiv.com/fr/specialreport-air-quality/qualit-de-lair-les-biocarburants-remis-en-question-news-508939


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Damienamselem 53 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine