Magazine Santé

ASEPSIE: 2 étudiants en médecine sur 3 ne savent pas quand se laver les mains – American Journal of Infection Control

Publié le 02 décembre 2011 par Santelog @santelog

ASEPSIE: 2 étudiants en médecine sur 3 ne savent pas quand se laver les mains – American Journal of Infection ControlSeulement 21% des étudiants en médecine dans ce sondage allemand sont capables d'identifier les situations cliniques qui nécessitent un lavage des mains, selon cette étude publiée dans l'édition de décembre de l'American Journal of Infection Control, la publication officielle de l'APIC (Association for Professionals in Infection Control and Epidemiology). De plus, la plupart pensent, qu'à l'hôpital, plus le niveau hiérarchique du soignant est important, moins ces indications sont respectées…


Ces 3 chercheurs de l'Institute for Medical Microbiology and Hospital Epidemiology (Hanovre, Allemagne) ont interrogé 85 étudiants en médecine de 3ème année d'étude au cours d'une session de formation obligatoire avant que l'étudiant puisse intervenir au chevet et au contact des patients.


Les étudiants ont du se prononcer sur la nécessité du lavage des mains dans 7 scénarii, dont 5 étaient : «avant le contact avec un patient», «avant la préparation d'une solution intraveineuse », « après le retrait des gants», «après un contact au chevet du patient», et «après un vomissement du patient ». Seulement 33% des étudiants ont correctement indiqué que c'était bien nécessaire dans ces 5 cas de figure, et seulement 21% ont identifié correctement toutes les indications vraies et fausses (2 étaient fausses).


Autre résultat, alors que les étudiants en médecine s'attendaient à de meilleurs résultats que les infirmiers, soumis aux mêmes questions, les résultats montrent un taux significativement plus élevé de conformité parmi les étudiants en soins infirmiers que chez les étudiants en médecine. Les étudiants interrogés estiment que le taux de conformité est, dans la réalité, inversement proportionnels au niveau de la formation et à la carrière du médecin, ce qui confirme une tendance déjà suggérée, et particulièrement préoccupante.


«Nous devons améliorer l'attitude générale envers l'hygiène des mains et l'utilisation de désinfectant à base d'alcool dans les hôpitaux», concluent les auteurs. "Pour atteindre cet objectif, le comportement adéquat de ce qu'on appelle des« modèles » est d'une importance particulière."


Source:AJIC: American Journal of Infection ControlVolume 39, Issue 10 , Pages 885-888, December 2011 Beliefs about hand hygiene: A survey in medical students in their first clinical year


ASEPSIE: 2 étudiants en médecine sur 3 ne savent pas quand se laver les mains – American Journal of Infection Control
Lire aussi:INFECTIONS: 60% des blouses des médecins colonisées par des bactéries


INFECTIONS NOSOCOMIALES: Le port de gants en latex lié à une hygiène des mains douteuse


Accéder aux dernières actualités sur les Infections nosocomiales

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine