Magazine Sport

Rapport de Match United-Benfica (2-2)

Publié le 02 décembre 2011 par Lperez

Avec le match entre les reds devils et Benfica, les détracteurs de la phase de groupes de la Champions League se raviseront peut-être.

Pris par surprise avec le but contre son camp de Phil Jones dès la quatrième minute, United est revenu à hauteur à la demi-heure de jeu grâce à un but de Dimitar Berbatov, avant de virer en tête sur une réalisation de Darren Fletcher. Les visiteurs ont riposté aussitôt avec une égalisation de Pablo Aimar. Un centre contré de Nani dans les arrêts de jeu aurait pu faire basculer le match. 

Manchester United pointe désormais à la deuxième place du Groupe C, à égalité avec Benfica mais derrière le club portugais en confrontations directes. Les hommes de Jorge Jesus affronteront Otelul Galati en dernière journée. Bâle a disposé des Roumains 3-2 à l'extérieur et ne compte qu'un point de retard sur les Mancuniens. 

La partie n'aurait pas pu débuter plus mal pour les Red Devils. Après un beau mouvement sur le côté droit initié par Maxi Pereira, Nicolas Gaitan voit en effet son centre dévié par Phil Jones dans son propre but, devant un David De Gea impuissant. 

Les troupes de Sir Alex regagnent peu à peu leurs esprits, notamment grâce aux dribbles déroutants de Nani. Le gardien Artur est alerté par un coup franc de l'international portugais puis par une frappe d'Ashley Young. Les visiteurs continuent de faire bloc vaillament jusqu'à la trentième minute. Sur un coup franc indirect joué au sol par Ashley Young, Patrice Evra transmet à Nani, décidément bien inspiré. L'ailier adresse alors un centre parfait pour Berbatov qui remet les locaux à égalité d'une subtile tête décroisée. 

Le public d'Old Trafford assiste ensuite à un quart d'heure de folie. À l'issue d'une belle combinaison avec Berbatov, Young manque son duel avec Artur, puis Pablo Aimar réplique quelques instants plus tard, obligeant De Gea à sortir un arrêt de grande classe. Berbatov se retrouve ensuite en situation idéale et croit marquer sans voir qu'Evra a été signalé hors-jeu. Artur, sommant l'arbitre de distribuer un carton jaune au Bulgare, est alors pris à son propre jeu. 

De plus en plus influent dans la construction, Berbatov est contré par Ezequiel Garay à la suite d'un bon travail de Young. Les deux équipes regagnent les vestiaires sur un score de 1-1. 

La deuxième période démarre sur le même rythme. Après un mouvement initié par Nani et relayé par Berbatov, Ashley Young tente sa chance de l'extérieur du pied mais voit sa frappe repoussée à bout portant. Lancé par un Phil Jones très agressif au pressing, Fabio se retrouve en face-à-face avec le portier lisboète et manque sa pichenette (54e). 

Sans se décourager, les Red Devils repartent à l'assaut. Benfica doit évacuer Luisao, blessé, et Fletcher jaillit pour donner l'avantage à MU. Après avoir vu sa première frappe repoussée par Artur, l'Écossais anticipe sur un centre d'Evra dans l'axe et bat le gardien à bout portant. La joie d'Old Trafford est de courte durée. Aussitôt après ce but, De Gea rate un dégagement et offre le ballon aux visiteurs. Bruno Cesar déborde et voit son centre dévié par Rio Ferdinand. Aimar récupère le ballon et n'a plus qu'à terminer le travail. 

Berbatov croit de nouveau marquer mais c'est cette fois Young qui est signalé hors-jeu, injustement semble-t-il. Bousculé par Javi Garcia, Nani réclame un penalty qu'il n'obtiendra pas. Aimar et Fletcher s'essaient tour à tour sans trouver le cadre, puis Berbatov est encore une fois tout près de trouver la faille. Intelligement alerté par Fletcher, Fabio centre pour le Bulgare dont la reprise de volée passe au-dessus de la barre. 

MU vient de manquer le coche et l'entrée en jeu de Javier Hernandez à la place d'Antonio Valencia n'y changera rien. Les Red Devils ne parviendront pas à décrocher cette victoire qui aurait scellé leur qualification. Benfica se procurera même une balle de match par l'intermédiaire de Rodrigo, qui manquera de précision après s'être débarrassé de Fletcher. Tout se jouera donc à Bâle lors de la dernière journée, tandis que les espoirs de terminer premier du groupe semblent s'être définitivement évanouis pour MU. 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lperez Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine