Magazine

Okinawa - I believe I can drive ! I believe I can touch the sky !

Publié le 24 février 2008 par Aboivine

Ce deuxieme jour de vacances devait etre consacre au whale watching, mais les vagues avaient decide de bloquer les bateaux au port.

Okinawa - I believe I can drive ! I believe I can touch the sky !

Du coup une longue journee pour laquelle nous n’avions rien prevu d’autre, pas reserve la moindre excursion pour touristes, s’ouvrait devant nous… Solution envisagee et adoptee : rent-a-car ! En hors-saison les prix sont raisonnables, l’ile n’est pas trop grande et nous ne videra donc pas le reservoir, sans voiture on peut pas aller bien loin car on est plus a Tokyo les gars, et en plus je me suis limite fait cracher dessus pour obtenir un permis de conduire japonais : que des bonnes raisons pour devenir l’heureux acquereur de cette “March” pour 24h. Elle est-y pas mignonne ? :

Okinawa - I believe I can drive ! I believe I can touch the sky !

C’est une japonaise donc boite automatique, 2 pedales seulement, le volant a droite et toutes les commandes inverses. Consequences des consequences, j’alterne la conduite a un ou deux pieds, je mets les essuie-glaces quand je tourne et je rale contre l’automatisme de la boite de vitesse qui est decidemment loin de faire les changements quand il le faut. Mais une fois resigne, je me dis que c’est quand meme pas du poulet que de faire un petit road-trip au Japon devant devant des paysages comme de ce genre :

Okinawa - I believe I can drive ! I believe I can touch the sky !

La cote est vraiment tres agreable a regarder, meme si par moment on tombe sur quelques vestiges de la guerre.

Okinawa - I believe I can drive ! I believe I can touch the sky !

Premiere etape de cette journee plutot tranquille : le village artisanal. Forme de base de la reconversion d’une economie en berne vers le tourisme, ce genre d’activite a une tres forte popularite aupres des femmes et des enfants, soit 50% de mon groupe aujourd’hui ^^ Nous allons souffler et donner forme a un verre que nous garderons en souvenir toute notre vie jusqu’a ce qu’il se brise. Ca m’a quand meme interesse je me suis entre autre mis a emettre des hypothese sur qu’il adviendrait a ce petit fourneau en equilibre qui tourne quand meme dans les 1300 degres, si un seisme se declarait.

Okinawa - I believe I can drive ! I believe I can touch the sky !

Lulie a plus de photos que moi notamment sur nos deux superbes creations originales mais je ne les ai pas encore recuperees.

Juste a cote on pouvait aller “fabriquer” son propre sel, et en tout cas la version locale du marais salant m’a beaucoup intrigue. Des especes de grands draps tendus a la verticale et emportes par le mouvement rotatif des eoliennes du toit sont asperges d’eau de mer en cycle ferme.

Okinawa - I believe I can drive ! I believe I can touch the sky !

Je n’ai pas pu rentre mais a priori on pourrait en deduire que le sel s’accumule petit a petit sur la toile.

La promenade se poursuit dans le village typique ou nous ne croisons pas un chat. Revenir en plein mois d’aout doit etre un voyage bien different.

Okinawa - I believe I can drive ! I believe I can touch the sky !

Pas un chat donc, mais des lions, encore et encore.

Okinawa - I believe I can drive ! I believe I can touch the sky !

Okinawa - I believe I can drive ! I believe I can touch the sky !

Et une gazelle ^ー^

Okinawa - I believe I can drive ! I believe I can touch the sky !

A force de marcher on en oublierai presque qu’on est venu en voiture, et la retrouver ne fut pas chose facile. Heureusement on avait un super plan pour touriste tres detaille (i.e on peut en effet distinguer la mer de la terre), et on devrait arriver maintenant…

Okinawa - I believe I can drive ! I believe I can touch the sky !

Ah ben non, bon ben c’est repartit.

Okinawa - I believe I can drive ! I believe I can touch the sky !

Pas la non plus, je crois pas m’etre gare dans une serre… Finalement on retrouvera bien notre vehicule, ce qui nous permettra de nous diriger vers de nouvelles aventures, les restes d’un autre chateau (patrimoine mondial tout de meme)

Okinawa - I believe I can drive ! I believe I can touch the sky !

Concretement c’est de la muraille mais il faut considerer que “ca” a traverse plusieurs siecle, donc le touriste est prie de s’emouvoir. Pour les allergiques a la pierre, lot de consolation a la sortie avec la replique de cet ancien grenier japonais ; dans un style que vous reconnaissez peut-etre si vous jouez la civilisation japonaise dans la plus part des grands jeux de strategie ^^; (geek spirit embedded)

Okinawa - I believe I can drive ! I believe I can touch the sky !

Derniere visite de la journee, l’aquarium d’Okinawa situe bien tout au nord de l’ile pour rentabiliser la location de voiture.

Okinawa - I believe I can drive ! I believe I can touch the sky !

Il vaut tout de meme le detour et c’est toujours marrant de jouer au Commandant Cousteau avec son appareil photo ^^

Okinawa - I believe I can drive ! I believe I can touch the sky !

Okinawa - I believe I can drive ! I believe I can touch the sky !

Okinawa - I believe I can drive ! I believe I can touch the sky !

Et plus l’aquarium est gros plus c’est fun ! C’est vrai que c’est assez impressionnant ces betes la !

Okinawa - I believe I can drive ! I believe I can touch the sky !

Okinawa - I believe I can drive ! I believe I can touch the sky !

Okinawa - I believe I can drive ! I believe I can touch the sky !

Okinawa - I believe I can drive ! I believe I can touch the sky !

Autre attraction, the famous spectacle de dauphins et autres mammiferes marins dont on ne sait jamais trop le nom. Enfin ceux de cette aquarium sont clairement tres forts. Ce sont des dauphins volants qui arrivent du ciel lorsqu’on les invoque.

Okinawa - I believe I can drive ! I believe I can touch the sky !

Okinawa - I believe I can drive ! I believe I can touch the sky !

Okinawa - I believe I can drive ! I believe I can touch the sky !

Et ils savent biensur decoller comme des fusees pour rejoindre leur habitat celeste/

Okinawa - I believe I can drive ! I believe I can touch the sky !

Allez, on leur dit au revoir car demain on irait voir leurs potes baleines dans la vraie mer, ce qui sera l’occasion de disserter sur un Japon qui fait du tourisme sur le dos d’especes en voie de disparition qu’elle mange.

Okinawa - I believe I can drive ! I believe I can touch the sky !
Miam !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aboivine 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog