Magazine

RedBull Crashed Ice 2008

Publié le 27 janvier 2008 par Boothroyd

Samedi soir, Vieux-Québec, moins 15° en moyenne et 75000 personnes autour d'une piste de glace installée en plein milieu des rues de la ville. Après vous avoir parlé des installations et des préparatifs, voilà le moment de l'événement...

Qu'est-ce que le Crashed Ice? Au-delà de la publicité pour la marque au taureau (interdite en France...), c'est d'abord une course opposant des patineurs, revêtus de leurs équipements de hockey, sur un parcours large de 5 mètres et long de 536 mètres qui court (ou dévale) les rues entre le chateau de Frontenac et la place de Paris. Il s'agit en version française d'une descente sur glace qui commence à être reconnu comme un sport.

4 patineurs à chaque départ s'affrontent (plus un caméraman à l'arrière, celui qui fait des acrobaties) et les seuls les deux premiers gagnent les qualifications et vont au prochain tour et ainsi de suite. A les voir passer devant, on s'imagine vite qu'ils peuvent être des gladiateurs "modernes" prend à s'affronter dans une arène (la comparaison avec le hockey est d'ailleurs très proche).

Qu'est-ce qui compte? Pour les participantes, arriver dans les deux premiers pendant les qualifications et premier à la finale de n'importe quel moyen, le mien étant de ne pas tomber lors des passages à bosses ou dans les virages. Pour les spectateurs, l'ambiance! Face au froid, rien de mieux que d'être en plein milieu d'une foule (système analogue à celui des pingouins...) en admiration face à des casse-coups qui osent affronter une piste faite de virages raides, de grandes bosses et de plus petites. Pour avoir encore plus chaud, un chocolat chaud et un hot dog "européen" (comprenez avec une grosse saucisse)...

Après la course remportée par un Finlandais, un concert en plein air a suivi par le groupe ''Three Days Grace''.

Et là une remarque s'impose. Un concert en plein air en France, vous entendez les applaudissements assez nettement mais à Québec par moins 15, tous les applaudissements sont étouffés par les gants que tout le monde porte! De même entre vous et la scène, vous avez également un rideau de buée qui est en fait la vapeau que tout le monde rejette!

Une ambiance chaleureuse en plus de la qualité de la musique, qui révèle vraiment le caractère particulier de la fête à la québécoise...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Boothroyd 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog