Magazine

Désaffection des études scientifiques : une petite veille ..

Publié le 30 octobre 2007 par Cpaoli
Désaffection des études scientifiques : une petite veille .. Suite aux discussions récentes au sein de notre établissement au sujet de la désaffection des études scientifiques, voici une petite veille sur cette problématique :

  • Haut Conseil de la Science et de la Technologie
AVIS SUR LA DESAFFECTION DES JEUNES, POUR LES ETUDES SCIENTIFIQUES SUPERIEURES - 6 pages.
>>> http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr

"Un phénomène international qui touche la plupart des pays européens" ... "On doit s'interroger sur les effets de la séparation propre à la France entre universités et grandes écoles." ... "l'image de la science et des scientifiques est peu flatteuse" ... "des programmes inadaptés et une démarche pédagogique plus orientée vers la sélection que vers la formation à la pratique scientifique" ... "les perspectives professionnelles apparaissent comme peu attractives au regard d'études longues et difficiles" .. "une mauvaise image des formations scientifiques du premier cycle universitaire."

  • Centre d'analyse scientifique
Note de Veille n° 30 (lundi 16 octobre 2006) - Analyse : "La France souffre-t-elle d'une désaffection de ses étudiants pour les filières scientifiques ? " - 4 pages
>>> http://www.strategie.gouv.fr

"la part relative des filières scientifiques et technologiques par rapport aux autres filières (sciences humaines, économie et gestion, etc.) a enregistré une baisse régulière au cours de la même période" .. "Les filières scientifiques sont indéniablement en perte de vitesse" ...
"La désaffection est particulièrement marquée dans les filières universitaires du 1er cycle" ... "la baisse des inscriptions touche particulièrement les DEUG." ...
"la désaffection pour les filières scientifiques en France touche avant tout le cursus Licence des filières Sciences à l'université. Elle reflète une préférence de plus en plus nette des étudiants pour les filières sélectives et professionnalisantes, à effectifs réduits, avec un taux d'encadrement élevé et délivrant des diplômes reconnus. Or, au-delà de l'absence de sélectivité à l'entrée, celle-ci s'opérant au travers du taux d'échec, les filières Sciences au niveau du cursus Licence à l'université ne semblent pas réunir ces critères."

  • D'autres rapports ..
Désaffection des étudiants pour les études scientifiques - 31 pages
Rapport de Guy Ourisson (ancien président de l'Académie des sciences)

>>> http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/BRP/024000313/0000.pdf

Les jeunes et les études scientifiques - 92 pages
Maurice PORCHET Professeur de Biologie à l'Université de Lille 1

>>> http://smf.emath.fr/Enseignement/Divers/porchet.pdf

REFLEXIONS SUR LA DESAFFECTION POUR LES ETUDES SCIENTIFIQUES - 31 pages
Daniel Duverney

>>> http://smf.emath.fr/Enseignement/Divers/Duverney.pdf


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cpaoli 20 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte