Magazine

26 Février 2001 - pèlerin d'infini

Publié le 25 février 2008 par Irislisson

Ce jour-là un ange vient me trouver, il avait la beauté d’un jeune homme, la sérénité d’un vieillard et le regard d’un enfant. Il s’assit près de moi et comme j’écossais des fèves, il les écossa avec moi. Un jour viendra, me dit-il, où tes mains ne pourront plus s’activer à cette tâche, où tes pieds ne pourront plus te porter jusqu’au haut de la colline, là où tu peux contempler la mer infinie à l’orient, la vaste forêt à l’est et la cité des hommes au fond du vallon, où le cri de l’oiseau qui fend l’espace ne te parviendra plus. Ce jour les ailes de ta pensée te serviront de mains, l’infinie compréhension sera ton océan, le mystère ton espace infaillible.

Et tout cela, dis-je, avant que la mort ne m’atteigne ?
Non, dit-il, seulement quand elle t'aura abandonné.


Anonyme - Le Maître de Hoc - collection l’autre nuit, Le Nyctalope, Amiens 1990

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Irislisson 701 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog