Magazine

Faire des bulles

Publié le 05 décembre 2011 par Badiejf
Faire des bulles À tous les jours, on se couche un peu moins imbécile. C’est peut-être la seule vérité, je parle de vérité vérifiable. Je travaille depuis quelques semaines sur des nouveaux dossiers relatifs à l’appui des ONG amies d’Ayiti à la construction de nouvelles structures hospitalières. Le tremblement de terre ayant mis près de 60% des structures sur le cul (dans les départements touchés bien évidemment), on construit beaucoup d’hôpitaux. Des hôpitaux modernes bien évidemment, « il faut ce qu’il faut !! » Des hôpitaux ‘designés’ en fonction de critères définis ailleurs dans le monde où la modernité a fait son nid, pour ne pas dire s’est arrêtée. Deux de ces nouveaux machins qu’on veut livrer au ministère de la santé auront des frais de gestion évalués à 9 millions de $ (US). 9 millions chacun !!! À titre d’information, question de mettre les choses en perspective, le plus gros hôpital du pays fonctionne actuellement avec un budget total de près de 6 millions de $. Je ne parle pas ici des frais de gestion de l’hôpital, mais de son budget total… Comment donc ces grands penseurs de l’aide internationale (il y en a entre autres un qui fait le tour du monde pour raconter comment les choses devraient être faites …) peuvent-ils intelligemment gonfler la bulle autant ? Comment l’État haïtien pourra-t-il faire vivre ces éléphants blancs (dans le sens de blanc !!) sans multiplier par 20 la part du budget de l’État dévolu à la santé ? Qui sera accusé d’avoir saccagé un si beau cadeau des ONG amies ? « Avec le tremblement de terre, on a récolté trop d’argent, on ne sait plus comment la dépenser » me disait un de ces promoteurs un peu gêné.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Badiejf 170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte