Magazine High tech

Délit de solidarité : un an de prison ferme

Publié le 21 décembre 2009 par Sebix

delit-de-solidarite-Dimitri-Pakhomoff

SOS racisme a raison de tenter de nous alarmer. Un homme de 73 ans, Dimitri Pakhomoff, chauffeur de taxi à la retraite a été condamné à pruger une peine de un an de prison ferme pour avoir transporté des sans papiers. Voila la France du couple Sarkozy Besson.

Sylvie Coma a recueilli le témoignage de Dimitri Pakhomoff:

«Quand le ministre Besson dit que « personne, en France, n’a jamais été condamné pour avoir seulement accueilli, accompagné ou hébergé un étranger en situation irrégulière », moi, je peux crier que c’est faux. Je vais avoir 73 ans, j’ai travaillé pendant quarante-neuf ans et j’ai été chauffeur de taxi à Calais pendant quinze ans. En 2002, j’ai été condamné à un an de prison ferme pour avoir simplement exercé mon métier. Pourquoi ? Je ne le comprends toujours pas.
À cette époque, les réfugiés étaient massés à Sangatte. À part la compassion que j’ai eue et que j’ai encore pour ces malheureux, je n’ai rien à me reprocher. Comme tous mes collègues, j’ai effectivement transporté ces pauvres gens dans mon taxi. La plupart du temps, ils voulaient aller à Calais pour faire des courses à l’épicerie. Et parfois aussi pour prendre le train à la gare. En quoi aurais-je dû les en empêcher ? Chacun vit sa vie. Étant taxi, je n’avais pas le droit de leur demander leurs papiers — je ne suis pas de la police ! —, ni de refuser de les prendre dans ma voiture, sous peine d’être poursuivi pour discrimination raciale. Et puis, ces personnes n’étaient pas des prisonniers, c’était des réfugiés. Je les transportais comme des clients, en leur faisant souvent des prix préférentiels. La misère est universelle et n’a pas de citoyenneté. »

Est ce cela la France qui arbore fièrement sur les frontons de ses mairies la mensongère devise "Liberté Égalité Fraternité" ? Est ce pour ce genre de choses que la majorité des Français ont voté Sarkozy ? Est ce cela la justice en France : petit valet d'un gouvernement hors de contrôle ? J'imagine le procureur réclamer la sentence contre ce pauvre retraité, sans le moindre remord. Comment peux t on se regarder en face en prononcant de telle peines ? Comment peux t on aujourd'hui en France continuer d'etre magistrat sice n'est que pour appliquer des lois absurdes, injustes et racistes ??

Vous pouvez lire l'intégralité de cette article dans le numéro 880 de Charlie Hebdo et bien évidemment signer la pétition contre le délit de solidarité en cliquant ici.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sebix 166 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines