Magazine High tech

L'UMP veux nationaliser internet

Publié le 19 décembre 2009 par Sebix

nationaliser-internet

Décidémment, depuis Hadopi on en chôme pas au gouvernement, on a de grandes et belles idées. A croire qu'on y aime pas la liberté d'expression. Sous le couvert du fait que nos ordinateurs pourraient héberger des chevaux de Troie (tremblez.....) susceptibles de s'activer à votre insu (retremblez), le député Myard, Jacques de son prénom, se propose tout naturellement de nationaliser internet...

Le député des Yvelines nous explique dans un podcast ses bonnes intentions :

« Le réseau internet aujourd’hui est totalement pourri. Et quand je dis pourri, c’est que peut-être nous avons tous dans notre réseau internet des chevaux de Troie qui vont se réveiller peut-être dans un an, peut-être dans 18 mois, peut-être demain matin. C’est un réel problème. » … « J’espère que l’on va prendre conscience de la nécessité de nationaliser ce réseau, d’avoir la capacité de mieux le maîtriser, les Chinois l’ont fait ».

Apparemment ce n'est pas suffisant car notre ami Jacques se fend d'un nouveau billet on ne peux plus explicite sur son site où l'on apprend que ce dernier va faire une propositon de loi (Notre ami Frederic Lebfevre va être con-tent) en ce sens:

Nationaliser Internet ! Et vive la polémique !
Sur Radio Courtoisie, Jacques MYARD a évoqué la nécessité de « nationaliser Internet ». Ces quelques propos suscitent un buzz médiatique et font le tour de la Toile. De quoi s’agit-il ?
Tout d’abord, il faut se féliciter de la sensibilité des uns et des autres à propos d’un Internet mythique qui appartiendrait à tout le monde. Il est certes un moyen d’information désormais incontournable, mais bien souvent aussi un moyen de désinformation, que des Etats et leurs services spéciaux n’hésitent pas à utiliser.
« Nationaliser Internet » ne signifie en aucun cas créer une police des échanges entre particuliers, sous réserve de la diffamation ou la violation des droits d’auteurs. Nous sommes un Etat de droit.
En revanche, il faut savoir qu’Internet fonctionne par l’attribution des DNS (Domain Name System) aux différents opérateurs, sorte de routeur central du système, lequel est totalement aux mains d’une société américaine, l’ICANN, laquelle est elle-même le faux nez du gouvernement américain. Cela signifie que les Etats-Unis sont totalement maîtres du système et peuvent ainsi espionner le monde entier, pour leur propre sécurité, mais aussi pour leurs intérêts industriels ou commerciaux. Ils savent, eux, ce qu’est l’intelligence économique.
De surcroît, le logiciel du principal système d’exploitation est truffé d’erreurs permettant de multiples attaques de hackers qui peuvent paralyser des systèmes entiers, allant des hôpitaux aux centrales nucléaires, en passant par les médias. Le cas de l’attaque russe sur l’Estonie en avril 2007 ou encore la tentative chinoise de blocage des bases de données du gouvernement allemand en mai 2007, alors même qu’Angela MERKEL se trouvait en visite officielle à Pékin, en sont des exemples développés dans le rapport d’information n°2085 (page 203) des députés Jacques MYARD et Jean-Michel BOUCHERON « Les enjeux géostratégiques de la prolifération ».
Il est donc indispensable de maîtriser ce réseau qui échappe aujourd’hui totalement à la France et aux Etats européens.
L’une des solutions, avancée par Louis POUZIN, inventeur du principal protocole de l’Internet, le TCP/IP, serait que la France maîtrise ses DNS et crée des espaces de confiance au sein d’Internet qui échapperaient à toute tentative d’intrusion.
Cette « nationalisation » d’Internet, loin de porter atteinte à la liberté de communication, va au contraire la renforcer.
Jacques MYARD entend déposer une proposition de loi en ce sens.

Je ne sais pas ce qui doit nous faire le plus trembler : qu'un député de la république puisse avoir de telles idées clairement expliquées au milieu de son "site" oubien qu'à l'UMP on prenne pour référence la Chine et son amour pour les droits de l'homme. Quoi qu'il en soit Hadopi n'etait que le premier maillon d'un plan global de filtrage et de censure du net.

En creusant un peu sur le site de ce "monsieur", vous pourrez vous délecter des propos de cet ancien "parachutiste" et de ses idées dont la consistance est proportionnelle à son tour de taille.
Alors pour le fun, quelques grands moments de ce Jacques Myard en vidéo.

Jacques Myard se fait escroquer sur Internet:

Jacques Myard aime l'identité nationale, les indigènes et les Gaullois:

Jacques Myard n'aime pas l'immigration:

Jacques Myard aime l'absenteisme à l'Assemblée:

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sebix 166 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines