Magazine Santé

Attention aux produits ménagers !

Publié le 03 mars 2008 par Chantal Doumont

produits_menagersL'abus de produits ménagers peut nuire aux poumons des enfants !

L'usage trop fréquent de produits ménagers domestiques (désinfectants, aérosols désodorisants...) par des femmes enceintes ou peu après la naissance, n'est pas bon pour la santé respiratoire de leur enfant, selon une étude paraissant dans le numéro de mars du Journal Européen de Pneumologie (ERJ). 

John Henderson (université de Bristol, Royaume-Uni) et ses collègues ont examiné la fréquence d'utilisation des produits chimiques domestiques par des femmes enceintes et le retentissement sur les fonctions respiratoires de leurs enfants. 

L'étude a porté sur 7.162 enfants. Les mères ont rempli un questionnaire sur leur utilisation de 15 produits ménagers (désinfectants, eau de javel, produits pour nettoyer tapis ou moquette, aérosols désodorisants, détachants white-spirit, insecticides, peintures et vernis, décapants...). 

Chez les enfants, l'asthme est la cause la plus commune de sifflements respiratoires chroniques, un symptôme pris en compte dans l'étude. Des tests respiratoires et cutanés (à la recherche d'allergies) ont, en outre, été faits auprès des petits. 

Les résultats apportent de solides arguments selon lesquels les enfants des mères qui se servent plus fréquemment de produits chimiques domestiques en fin de grossesse et peu de temps après la naissance, ont plus de sifflements respiratoires durant leur enfance et une diminution de leurs capacités respiratoires à l'âge de 8 ans, d'après les auteurs. 

L'observation est valable pour des enfants ne présentant pas de terrain allergique ou d'allergies. 

L'étude souligne ainsi les effets directs d'une exposition aux produits chimiques sur le développement pulmonaire de l'enfant à naître ou de leur action irritante sur les voies respiratoires après la naissance. 

Elle n'avait cependant pas été conçue pour déterminer lesquels parmi les produits en question auraient le plus d'effets, d'autant que nombre de nettoyants ménagers contiennent souvent des substances similaires, a indiqué le Dr Henderson à l'AFP. D'autres études sont par conséquent nécessaires pour confirmer ces résultats et en expliquer les mécanismes, selon ce praticien. 

Ces résultats sont cohérents avec les publications relevant un risque accru d'asthme chez les employés de ménage (bureau, domicile). Ils suggèrent un "vrai effet" de ces produits.

AFP


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chantal Doumont 719 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine