Magazine Politique

Benoît Hamon : «Aujourd’hui, le seul candidat qui défend les ouvriers, c’est François Hollande»

Publié le 13 décembre 2011 par Aurelinfo

Lors du point presse hebdomadaire du Parti socialiste, Benoît Hamon a affirmé que face au «véritable processus de destruction de l’emploi industriel» engagé par Nicolas Sarkozy, François Hollande était «le seul candidat qui défend les ouvriers».


Le bilan industriel de la droite c'est 400 000... par PartiSocialiste

«François Hollande s’est engagé à renouer avec le patriotisme industriel. C’est à dire favoriser  les créations d’entreprises industrielles chez nous. C’est le principe selon lequel il est plus juste socialement, il est plus juste environnemental de produire ici ce que l’on achète ici» a rappelé le porte parole. «C’est en rupture totale du tout concurrentiel qui est la politique de la droite qui se traduit par la mise en œuvre d’un traité qui installera l’austérité».
«Nicolas Sarkozy a laissé à l’abandon les ouvriers français. Ceux qui s’engagent que la retraite à 60 soit un droit, ce sont les socialistes. Ceux qui s’engagent à créer de l’emploi par la remise en cause de la défiscalisation des heures supplémentaires ce sont les socialistes. Ceux qui s’engagent à créer des dizaines milliers d’emplois grâce à une politique d’orientation de l’épargne et des financements publics vers le secteur industriel ce sont les socialistes et c’est François Hollande» a réaffirmé Benoît Hamon.
>> François Hollande : «Il ne peut y avoir de croissance sans une politique industrielle forte»

Source : PS


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aurelinfo 1319 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine