Magazine

Expédition "Marchés de Noël Alsaciens"

Publié le 12 décembre 2007 par Bpotier
Expédition La ville de Strasbourg est connue pour son charme et le Marché de Noël qui s'y déroule durant tout le mois de Décembre est souvent évoqué comme la touche supplémentaire qui va jusqu'à la rendre presque féérique. Il n'y manquerait que la neige, absente durant ce week-end du 1er Décembre que mes amis et moi avons choisi pour découvrir la capitale de l'Alsace, finalement si proche de la Belgique. Aux hôtels, souvent pleins à cette période, nous avons préféré un gite de la périphérie strasbourgeoise. L'offre est assez importante dans les environs, notamment dans les villages, parfois pittoresques, qui borde les principales voix d'accès à Strasbourg. Ce gîte a véritablement ajouté au charme de cette expédition pour un cout équivalent à la moins chère des chambres d'hôtel dès lors que vous vous y rendez en groupe, 6 adultes soit 3 chambres dans notre cas. En découvrant le gite de Mr & Mme Lorch à Marlenheim, nous en avons presque oublié notre destination finale. Le Kouglof (ou Kougelhopf dans sa dénomination originale), la bouteille de vin blanc et le jus de fruit artisanal offert par nos hôtes ainsi que le désir de passer un week-end entre amis dans un lieu aussi charmant et soigné qu'accueillant a failli prendre le dessus. Sans pour autant regretter d'avoir poussé notre expédition jusqu'au cœur de Strasbourg, il faut reconnaitre que ce sont plus les maisons, les boutiques et restaurants aux devantures merveilleusement décorées qui auront retenu mon attention plutôt que le marché lui-même. Deux raisons à cela et deux "coups de gueule":
  • Une décision de l'organisation d'en faire un marché de Noël dans l'esprit de Noël uniquement. Exit donc les spécialités culinaires alsaciennes que ce soit au sein de stand d'artisans (si rares) ou simplement aux stands de vin chaud et autres encas. Que du sucré, pas de friture, et donc adieu le fantasme d'une saucisse chaude sur lit de choucroute avec mon verre de vin chaud. Tellement dommage.
  • La quasi absence d'artisans ou de produits de la région et, à l'inverse, l'omniprésence de revendeurs qui se fournissent d'ailleurs souvent aux mêmes endroits et proposent donc les mêmes objets. Si les dits-objets étaient originaux, créatifs et le prix en rapport avec leur qualité pourquoi pas. Il arrive de passer simplement d'une allée à l'autre pour retrouver exactement les mêmes objets sur 2 stands différents, distant de 30m à peine. Certains de ces stands ressemblent simplement à un rayon de la Foir'Fouille, le chalet et les bouts de sapins en plus ... triste.
Au travers d'autres visites et commentaires, il semblerait que ce constat fait à Strasbourg s'applique malheureusement à d'autres marchés. A quoi sert un marché de Noël et qu'a-t'il donc de différent d'un autre s'il ne met pas en avant sa région ou offre une vraie opportunité aux artisans d'ici et d'ailleurs? La présence d'une majorité de revendeurs, même s'ils proposent des produits plus ou moins en relation avec les fêtes, n'enlève-t'elle pas une grande partie du charme de ces manifestations? Au delà du constat, j'ai voulu imaginer les raisons qui pourraient constituer des freins à la participation des artisans et fabricants:
  • Le prix d'un emplacement: Il n'est pas forcément à la portée de toutes les bourses. Par exemple, le marché de Noël à Bruxelles vous coutera 1700 euros pour un mois, Arles en Provence le même prix pour une seule semaine, ailleurs plus de 3500 euros pour un mois ... Un investissement non négligeable pour des retombées toujours incertaines.
  • La prise de risque: un second frein tient sans doute au choix cornélien de l'artisan exerçant souvent son activité seul. En choisissant de participer à un marché de Noël, il se coupe de son activité pendant la période du marché pour assurer une présence, ne faire que de la vente et ne le faire que sur un canal unique: quelques mètres linéaires et les 160° du champ de vision qu'il a du fond de son chalet.
Quitte à faire des constats et évoquer des causes, pourquoi ne pas également imaginer des solutions ou initiatives qui pourraient (re-)donner aux marchés de Noël un visage moins commercial et inviter le public à un vrai voyage et plus de découvertes:
  • A l'instar du Marché de Bruxelles, formater les chalets, limitant leur largeur afin d'éviter les stands Foir-fouille s'étalant souvent sur plus de 5m, 10 ou même 15 m! Cette mesure assure également une homogénéité visuelle qui participe au charme
  • Afin de moduler les prix, proposer plusieurs formules soit sur la durée (par semaine au lieu d'un mois complet) soit sur la taille du chalet (toujours en formatant et limitant les formats, par exemple, 2, 4 ou 6 mètres)
  • Ouvrir les chalets et éviter l'effet comptoir, permettant d'utiliser toute la surface du chalet et les murs pour exposer les produits et objets, inviter les gens à aller plus vers l'artisan
  • Ouvrir des espaces d'artisanat où des artisans pourraient faire des démonstrations de leur art et talents devant le public durant le marché
  • Numéroter les chalets et proposer un annuaire avec une courte description de chaque chalet et occupant
  • Créer de vrais parcours thématiques ou autres, invitant le visiteur à découvrir le marché autrement qu'en déambulant
  • Avant tout, une vraie volonté des comités d'organisation d'en faire un canal d'expression pour des artisans et fabricants ce qui peut évidemment impliquer une démarche pro-active pour aller trouver les artisans et davantage d'organisation, de logistique et de coordination.
Pour finir et en revenir à Strasbourg et aux plaisirs de bouches, n'hésitez pas à visiter les Anciennes Douanes pour vous régaler d'une excellente choucroute dans un cadre soigné. Liens Utiles - Les Gîtes de France Alsace et Bas Rhin - Le Gîte de Mr & Mme Lorch - Une recette du Kougelhopf (raisins et amandes, délicieux) - Office du Tourisme de Strasbourg

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • EUROPE: "Les marchés d'esclaves existent toujours"

    Le cri d'alarme lancé par Maud de Boer-Buquicchio, Secrétaire générale adjointe du Conseil de l’Europe, à l'occasion duSéminaire sur la lutte contre la traite... Lire la suite

    Par  Danielriot - Www.relatio-Europe.com
    CULTURE, EUROPE, EUROPE , POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Affaiblissement des marchés actions

    Rien de nouveau. Le support important est la zone 5800. La confirmation de la baisse intervient sur rupture des 5790, comme vous avez put le constater hier le... Lire la suite

    Par  John
    BOURSE, FINANCES, LE MARCHÉ
  • Déjà Noël ?

    C’est un peu incroyable… On est le 16 octobre et je viens de recevoir mon premier catalogue de Noël 2007 ! Attachez vous, bientôt on fera nos courses de Noël... Lire la suite

    Par  -
    INFORMATIQUE, INTERNET, MUSIQUE, A CLASSER
  • AVIS AUX ALSACIENS : SI ON SE RENCONTRAIT ?Rdv au salon Festi-Festin le 10...

    Vendredi, samedi et dimanche, si vous êtes dans les environs de Strasbourg, sachez qu'il y a moyen de s'en prendre plein les papilles et les mirettes au Palais... Lire la suite

    Par  Johanna Kaufmann
    CÔTÉ FEMMES, CUISINE, LIVRES
  • Expédition sur la Planète mots

    Une idée de sortie au pays des mots et des illustrations pour ce week-end ! Deux salons, deux ambiances très différentes ! Lire la suite

    Par  Fred Ricou
    CONSO, CULTURE, JEUNESSE, LIVRES, SORTIR
  • Bientôt Noël

    Découvrez la NOUVELLE COLLECTION (Cliquez sur l'image) Bientôt noël Bon hier j'étais dans le centre ville de Rennes... et ça y est c'est officiel... le coup de... Lire la suite

    Par  Stéphanie Prud'homme
    CONSO, MODE
  • Visite guidée des marchés de Noël en Europe

    Visite guidée marchés Noël Europe

    Baden Baden, Allemagne : du 26 novembre au 26 décembre 2007 Le marché de Noël "Christkindelsmarkt", qui a lieu chaque année dans cette ville célèbre pour ses... Lire la suite

    Par  Eparsa
    EUROPE, RÉGIONS DU MONDE, VOYAGES

A propos de l’auteur


Bpotier 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte