Magazine

Somewhere, quelque part, le Vietnam

Publié le 14 décembre 2007 par Aneva_mati

Amis du jour bonjour ! Aujourd'hui je fais fi du peu de cartesianisme qui me reste et je vous livre nos 2 dernieres semaines en vrac. Sachez juste qu'on a vadrouille entre le centre et le sud du vietnam.
A Hoi An, charmante petite bourgade qui a souvent les pieds dans l'eau, il y a un tailleur pour 5 habitants. Aneva n'a pas resiste a la tentation des robes sur mesure, petits plaisirs shoping. Hoi An est un gros bourg avec une vieille ville, ce qui est assez rare ici pour etre remarque. Vieilles maisons avec de jolies sculptures en bois, quelques pagodes et autres temples...
A Saigon ou Ho Chi Min Ville, c'est selon, nous retrouvons l'effervescence des grandes villes du sud-est asiatique et on se laisse guider par Georges. "Geoooooooooooooooorges ! Big p.... !" Un Vietnamien qui a grandi en Nouvelle Caledonie, qui a fait le business man avec les soldats ricains lors de "l'occupation" du sud Vietnam et qui a perdu tous ses biens lors de la defaite des sudistes contre Ho Chi Min, pour autant il est loin d'etre aigri et prend la vie du meilleur cote en toute occasion. Ce ne sont pas 3 jours de camp de "reeducation" qui allaient l'abattre ! Il nous a trimballe dans toute la ville avec pas mal d'explications culturelles ou religieuses, plus quelques blagues, que demande le peuple ? Si vous avez besoin d'un guide personnalise pour le Vietnam, n'hesitez pas a le contacter au 0084 913 727 341. Les peres Noel et les etoiles envahissent les rues, on se croirait presque a la maison ! Sauf qu'on est en short et en t-shirt...
A Hoi An on recroise Roland notre pote Marseillais. On a bu une mousse et bien rigole avec ce phenomene.
Du cote de Hue on donne dans le tourisme culturel, et dans l'humidite aussi. Il y a un mois la region a essuye 2 tempetes et 2 jours avant notre arrivee de fortes pluies avaient encore provoque des inondations. Nous sommes presque passes entre les gouttes pour voir l'ancienne cite imperiale des Nguyen, avec forces pagodes, ainsi que le tombeau de l'empereur Minh Mang. A ce niveau il faut dire que les Empereurs Viets tenaient beaucoup a passer l'eternite dans un cadre grandiose, en amenageant de leur vivant d'immense parcs avec lacs et collines artificiels, surmontes de pagodes et de temples. Sans oublier les statues de dignitaires et de chefs militaires, pour faire bonne garde.
A Saigon c'est un autre son de cloche que Geooooooooorges nous donne. Ici ca pulse, c'est la locomotive economique du pays, avec comme signe exterieur de richesse des plus gros 4x4 et des magasins de luxe en pagaille. Des armees de cyclos trepignent aux feux rouge. Pour nous preparer a ce tumulte intense nous avons passe 3 jours de plage a Mui Ne, une grande plage avec des dunes de sable a proximite, un spot fameux pour le Kyte Surf puisque des dizaines de voile passent l'apres-midi dans l'eau. Nous avons rencontre Stephanie et Sebastien, des Genevois : on s'est un peu sentis au pays. Nous avons meme eu le courage de les lever a 4h30 pour aller voir le lever de soleil depuis les dunes, et d'enchainer avec la visite du port de bon matin. Et j'ai eu le privilege de voir un unijambiste en bequilles jouer au haki, c'est une sorte de volant a plumes (chez nous c'est plutot un petit sac de graine) que les joueurs se renvoient du pied en faisant des jongles. A Saigon j'ai vu des mec qui maitrisaient bien l'engin, avec une aisance a faire palir Goug et Ti Tom reunis. Dans les parcs les gens font de la marche active, des etirements, et du badminton, qui est semble-t-il le sport de reference.
Nous avons aussi renoue avec les cours de cuisine, a la mode de Hoi An, cette fois c'est bon, on maitrise les nems facon royale. Ce fut aussi l'occasion de faire le tour du marche local avec la chef cuistot, toujours interessant.
Geoooooooooooorge nous a donc regale de bonnes blagues caledo-viets, la plus fameuse etant :
"Savez-vous pourquoi il y a tant de pain au Vietnam ? Parce que les Francais ont deguerpi tellement vite qu'ils ont tout laisse..." Hoho, l'humour post-colonial c'est quelque chose quand meme. Au musee des horreurs de la guerre, on a laisse les blagues de cote. Entre les bebes mort-nes malformes a cause de l'agent et conserves dans le formol, les photos et les commentaires sur les massacres de civils, l'exposition d'une guillotine amenee par nous autres Gaulois et qui a servi jusqu'en 1964... Ca faisait franchement plus rigoler, c'etait meme "trash".
Enfin a Saigon on retrouve des tetes connues : Muriel (une copine de Aneva installee a Singapour, cf www.lesmulo.canalblog.com) et son copain Laurent. C'est vraiment agreable de voir des gens qu'on connait, donc si vous hesitiez a nous rejoindre sachez que les portes de notre bungalow sont grandes ouvertes. Et si on vous fait ch... avec nos propositions de voyage, faut le dire hein.
Nous partons demain matin pour le delta du Mekong, puis le Cambodge, nous irons jusqu'aux temples d'Angkor avec Muriel et Laurent pour passer Noel. Nous avons eu un petit apercu de l'art Cham (caracteristique d'Angkor Vat) a My Son, un ensemble de temples situe pres de Hoi An. Autant dire que ca fait envie et qu'on a hate d'y etre... Les photos sont elles aussi en vrac. A bientot !

Mati

Gros_barda_velo
crevettes_sechees
Ma_gueule_en_statue
Bateau_Hoi_An

seb_et_steph
Hoi_An
 
droles_d_embarquations
 
marche

coucher_de_soleil


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossiers Paperblog