Magazine

La relation, une affaire de justice

Publié le 18 décembre 2007 par Christophe Benavent

Nous avons exploré cette idée dans un autre billet.
Les belles relations sont des relations justes. Autant aue les partenaires soient engagés, autant quíls se témoignent de confiance, aussi attachés peuvent-ils être, ausi safisfait qu´ils demeurent, c´est ce aui est juste dans leur rapport qui determine la suite de leur relation.
L´idée profonde est qu une relation ne se rompt pas pour une frustration, un dettachement, une mefiance, un désengagement, mais au motif que dans ce qui reste de la relation, il n y a plus rien de juste.
Dans l´ordre de l échange ne soyons pas étonné que la justice viennent comme la mesure de ce qui est souhaitable. Au delà de la satisfaction, de la valeur, de la confiance, de l engagement, il y a ce sentiment de justice qui parfois demande réparation. La relation durable est une relation juste.
Il reste à tester cette hypothèse. Voici un beau sujet de thèse.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophe Benavent 205789 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte