Magazine Société

Le 22 à Asnières

Publié le 03 mars 2008 par François Collette

La chienlit ! 

Rendez-vous était pris depuis plus de trois semaines avec France Télécom. Le gentil technicien en service sur notre belle île s’est présenté comme prévu ce matin mais pour nous dire qu’il ne pouvait brancher notre ligne car le réseau de notre tout petit quartier est saturé. Désolé, m’sieu dame, mais il faudra tirer une nouvelle ligne.

Vous voyez le topo ! Pas de téléphone fixe ni d’internet mais surtout, pour l’instant, aucun délai fixé pour la fin des travaux. La « livebox » Orange que nous avons reçue il y a quelques jours attendra.

On peut se demander à quoi ça sert de prendre contact suffisamment tôt, verbalement et à deux reprises, avec un conseiller du « service clientèle ». Il faut aussi tout de même s’interroger sur l’organisation de France Télécom où, comme c’est le cas pour toutes les grandes entreprises publiques et privées, la communication interne se fait de manière stéréotypée par ordinateur. Une chose est certaine : avec le « tout à l’ordi » l’efficience est parfois sérieusement mise à mal au détriment du consommateur.

Tout comme en septembre, nous sommes contraints de nous débrouiller et de bricoler avec les moyens alternatifs présents sur l’île pour accéder à nos messageries privées et professionnelle et bien entendu aux blogs. Ce billet est émis depuis la salle multimédia de la commune de Locmaria.

Vous l’aurez compris, ce blog va survivre pendant plusieurs jours par soubresauts. Bien sûr, il y a pire, mais on en arriverait à regretter le 22 à Asnières.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


François Collette 246 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine