Magazine Politique

Santé : Obama apprend à être patient

Publié le 19 décembre 2011 par Vincentpaes

réforme de la santé puisse voir le jour avant la fin de l’année. C’est finalement quatre mois plus tard, le 22 mars 2010, qu’elle finira par être adoptée. En 2004, 46 millions d’Américains n’étaient pas assurés. On estime aujourd'hui leur nombre entre 48 et 50 millions, soit près de 16 % de la population. Grâce à cette réforme, 96 % d'entre eux bénéficieront d’une couverture santé. Les grandes sociétés seront contraintes d'assurer à leurs employés une couverture santé. Les entreprises qui n'appliqueront pas la nouvelle mesure risqueront des pénalités. Le coût de la réforme est compris entre 360 et 1 2000 milliards de dollars sur 10 ans.

Un avenir encore incertain

Santé : Obama apprend à être patient Depuis son adoption, on ne peut pas dire que cette réforme est connue une existence tranquille. En novembre 2011, la Cour suprême des États-Unis s’en saisissait. Elle devra trancher parmi les décisions de justice contradictoires sur le sort de cette loi. Les neuf sages examineront la requête de l'administration Obama qui a demandé à la haute juridiction de déclarer sa loi conforme à la Constitution. L'administration Obama conteste ainsi la décision d'une cour d'appel de Géorgie qui avait jugé inconstitutionnelle la mesure phare du texte rendant obligatoire pour tous les citoyens de se doter d'une assurance maladie d'ici à 2014 sous peine de sanctions.

Mais ils ont indiqué qu'ils se pencheraient aussi sur deux des cinq autres recours qui attaquent la loi, dont celui de 26 États américains réunis. L’avenir de la réforme de la santé est donc pendue à la décision finale de la Cour suprême des États-Unis.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vincentpaes 175842 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines