Magazine Rugby

Sonny Bill Williams: Dernière saison en Super Rugby ?

Publié le 19 décembre 2011 par Sudrugby
Sonny Bill Williams SBW Chiefs Waikato All Blacks

Sonny Bill Williams portant les couleurs des Chiefs - Credits: Brucer Mercer (Fairfax Media)

L’ancien joueur du RC Toulon a définitivement la bougeotte. Sonny Bill Williams vient à peine de reprendre l’entraînement avec sa nouvelle équipe des Chiefs de Waikato qu’il parle déjà de partir à la fin de la saison. Le trois-quarts centre qui s’est engagé pour une année avec le club d’Hamilton laisse déjà plané le doute sur son avenir alors que le Super 15 n’a même pas débuté. Il est comme ça Sonny Bill Williams, un peu instable. Après avoir quitté le rugby à XIII australien en 2008 pour rejoindre le RC Toulon, SBW pourrait, selon plusieurs journaux australiens, revenir à ses premiers amours. SBW aurait confié à des amis proches qu’il voulait partir en Australie après son année aux Chiefs. Deux clubs de Rugby League, les Parramatta Eels et les Sydney Roosters seraient déjà sur les rangs et lui feraient les yeux doux pour l’enrôler. SBW avait plutôt laissé un bon souvenir à Sydney quand il portait les couleurs des Bulldogs. Son départ pour le rugby à XV, par contre, avait déchaîné les foules faisant de lui l’homme le plus détesté de l’année 2008.

Jouer pour les Crusaders comme l’an dernier et disputer une finale de Super 15 ne la pas contenté. Sonny Bill voulait se rapprocher de sa famille qui vit à Hamilton et a donc signé dans la province du Waikato. Le garçon ne sait pas ce qu’il veut et finalement, c’est peut-être le rugby à XIII qui lui plait le plus. Où l’argent ? Car on pourrait facilement soupçonner Sonny Bill Williams de faire monter les enchères. Ce n’est pas la première fois que SBW propagerait de fausses rumeurs (ou son agent Khoder Nasser) afin de faire décoller son salaire. En 2004, alors que son contrat avec les Bulldogs arrivait à son terme, SBW et son agent de l’époque simulèrent une offre du club anglais de Saint-Helens (3,5 millions d’euros par an). Williams refusa cette offre par amour du maillot et prolongea de deux années de plus avec le club de Sydney. On apprendra plus tard que Saint-Helens n’avait fait aucune offre à Williams. Le joueur et son agent avaient menti afin de faire monter les tarifs.

Amoureux des Bulldogs…

Mais il est beaucoup trop tôt pour accuser le joueur de toute perfide manigance. Le joueur de 26 ans, international aussi bien à XIII qu’à XV a passé beaucoup de son temps libre à Sydney depuis le titre de champion du monde acquis avec les All Blacks le 23 octobre dernier.
Son intérêt pour la NRL est avéré. Il aurait même demandé à ses amis où il pourrait s’installer s’il revenait à Sydney. Le président des Roosters, Nick Politis, est un grand fan de SBW et a le portefeuille assez bien garni pour rivaliser avec les plus grands clubs du Super 15. De son côté, Roy Spagnolo, le président de Parramatta aimerait associer SBW à ses anciens compagnons des Canterbury Bulldogs, Reni Maitua, Ben Roberts and Willie Tonga. SBW est très proche de Reni Maitua. Interrogé sur le sujet, Roy Spagnolo a déclaré que les entraîneurs des Parramatta Eels, Stephen Kearney et Peter Nolan ne laisseront rien filtrer concernant le recrutement futur.

En attendant 2013, c’est sur les rings de boxe que SBW s’illustre le plus. L’international néo-zélandais, possède dans son contrat une clause qui lui permet de poursuivre sa carrière de boxeur. Le centre des Chiefs, qui a remporté ses quatre premiers combats professionnels, devrait se battre pour le titre de champion de Nouvelle-Zélande des lourds face à Richard Tutaki, le 8 février, à Hamilton, quelques semaines avant de faire ses débuts avec sa nouvelle équipe des Waikato Chiefs dans le Super 15. Un crochet comme un autre un autre pour être fin prêt à défier les Highlanders d’Otago le samedi 25 février en ouverture du championnat.

Guillaume Bonnaure, à Auckland.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sudrugby 8173 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines