Magazine Environnement

Le boom du solaire va alourdir la facture d’électricité

Publié le 19 décembre 2011 par Lenergiedavancer @Fil_energie
Le boom du solaire va alourdir la facture d’électricité

En raison du boom pour les installations solaires, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a prévenu qu’une taxe sur l’électricité grimpera après 2012.

La CRE estime en effet que la « contribution au service public de l’électricité » (CSPE), prélevée sur les factures, rapportera l’an prochain 1,3 milliard d’euros de moins que les charges qu’elle est censée compenser, un manque à gagner qui devra être rattrapé les années suivantes.

Cette taxe a été instaurée en 2003 afin de couvrir les dépenses d’EDF résultant de ses missions de service public, par exemple le soutien aux énergies renouvelables, le surcoût lié à la production d’énergie dans les îles, ou certaines mesures sociales. A cause de l’engouement récent pour l’énergie solaire, les charges liées au énergies alternatives ont très fortement augmenté.

L’essor du photovoltaïque a d’abord été soutenu par le gouvernement dans le cadre de l’objectif du Grenelle de l’environnement visant à porter à 23% d’ici 2020 la part des renouvelables dans la consommation d’énergie nationale. Cependant, au printemps dernier, le gouvernement a revu les mécanismes de soutien à la filière pour mettre fin aux effets d’aubaine. Les prix de rachat auxquels EDF doit racheter la production d’électricité photovoltaïque ont donc été abaissés à deux reprises.

Selon la CRE, les charges de service public de l’électricité s’élèveront à 4,3 milliards d’euros en 2012, soit 60% de plus qu’en 2010, en raison du « développement très dynamique de la filière photovoltaïque », qui devrait à elle seule peser à hauteur de 1,5 milliard d’euros, soit un tiers du total.

Conséquence directe, la CSPE devrait être relevée à 13,7 euros le mégawattheure (MWh), contre 9 euros actuellement, soit une augmentation de 50%. Elle pèserait alors 11% de la facture électrique moyenne d’un foyer.

L’Etat ayant déjà décidé de maintenir la taxe à 9 euros jusqu’à fin juin 2012, puis de l’augmenter à 10,5 euros/MWh jusqu’au 31 décembre 2012, environ 1,3 milliard d’euros devrait être à la charge d’EDF et sera couvert par la CSPE.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lenergiedavancer 5099 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog