Magazine Société

Notre mal : manque de vision généreuse ?

Publié le 19 décembre 2011 par Christophefaurie
Notre société cherche à tuer la cause de ses maux. Pour cela elle tente d’isoler une caractéristique d’une population, qu’elle puisse rattacher aux dits maux. Une fois qu’elle a des coupables, elle recourt à la violence en toute bonne conscience.
Ce qui n’amène nulle part. C’est la violence qui est le mal de la société. Il faut y mettre un terme. Et pour cela il faut, au contraire, rechercher chez l'homme ce qui est favorable à un projet visionnaire, pacifique, enthousiasmant pour tous.
Voilà ce que dit Armatya Sen (Violence and civil society, CAM n°64). Et il donne comme exemples l’Afrique du sud de Nelson Mandela et l’Europe d’après guerre. 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine