Magazine Science & vie

Le pouvoir de l imaginaire ( 138) :Les ondes de Kotov ( fin)

Publié le 19 décembre 2011 par 000111aaa

Continuons un moment notre bibliographie  SUR LES ONDES DE KOTOV  et explorons ce que les tenants de cette découverte y attachent ……

C’EST DANS LE SITE DE  BERNARD LEMPEL  que  J’AI TROUVE LE PLUS D’INFORMATIONS

Elles sont très pédagogiquement exposées et   c’est leur diversité qui a impressionné  NOLATS ;;;

Je vous en donne les références : http://lempel.pagesperso-orange.fr/un_gang_contre_le_big_bang.htm

  Comme le suggère D.MAREAU  les informations rassemblées  soutiennent l’hypothèse anti big bang du modèle d’univers dit »  STATIONNAIRE » et dont les tenants sont :HOYLE/ BURBRIDGE /NARLIKAR / PECKER  etc. dont j’ai déjà très largement parlé   plusieurs fois sur ce site …..

Bernard Lempel  est un ingénieur informatique et électronique  à la retraite et passionné d’astronomie (Membre de la Société Astronomique de France. (Commission Cosmologie).

Voici le copier-coller de leurs caractéristiques : 

-Ces ondes sont parfaitement périodiques et régulières : aucune rupture de phase n'a été observée sur plus de trente années d’observations

.- Il existe des périodes où l’oscillation s’estompe au profit de son lobe en 159.956 minutes (modulation en 400 jours).

-Le mode de vibration est mal identifié.

-Le mécanisme reste incompris. Notons ici que V. Kotov propose d’abord pour le SOLEIL l'influence d'ondes gravitationnelles pour expliquer ce phénomène.  »

J’ai réussi en cherchant bien à retrouver ses publications …(  Valery Kotov et Serge Kotov ) voir leur enregistrement ICI /

ONDE DE KOTOV.PNG

  Il semblerait , que, cette onde soit un phénomène assez général pour des étoiles de différents types. En 1990, après la découverte de l'Onde de Kotov dans le Soleil et dans un certain nombtre d'étoiles de la Voie Lactée,  fut publié, aux Comptes Rendus. de l'Académie des Sciences , un document montrant la manifestation, dans une vingtaine de noyaux de Galaxies actives et de Quasars, d'une onde de 160,01 minutes, donc  semblable, à l'amplitude près, à celle qui avait déjà été détectée  pour le Soleil………………

Toutefois J’ai mes collègues de SACLAY qui ont conçu les   mesures sur   GOLF /SOHO   et n’ont pas détecté cette onde …..S’AGISSAIT IL D UN ARTEFACT ?

Mario Cosentino nous a laissé ici des commentaires où il propose l'hypothèse que le lien serait à chercher dans une propriété du vide quantique. Et il cherche une explication du côté des propriétés fractales de  l’éponge de MENGER SERPIENSKI . JE PRIE COURTOISEMENT MES LECTEURS DE RELIRE SES OBSERVATIONS SUR MON ARTICLE A LA DATE DU 16/10/2011  car je ne veux pas dénaturer ses   conclusions….

  En tout état de cause, Je préfère attendre que   d’autres enregistrements des satellites soient obtenus et vérifient ce résultat

 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


000111aaa 168 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine