Magazine Sport

Le Stade Toulousain se fait surprendre

Publié le 19 décembre 2011 par Ptimek

Impressionnant vainqueur en Angleterre la semaine passée, le Stade Toulousain pouvait se mettre dans les meilleures conditions pour un quart de finale de H Cup à domicile. Malheureusement, les Harlequins revanchards ont réussit à s’imposer à Toulouse (24-31).

Les Rouge et Noir ne sont plus maître à domicile. Face aux anglais des Harlequins, le Stade Toulousain a connu sa première défaite dans un parcours en H Cup jusque là parfait.

Les Harlequins, vexé d’avoir perdu à domicile et d’enregistrer leur première défaite de la saison, sont venus à Toulouse avec l’intention de faire un gros coup. Ça s’est traduit par un réalisme à toutes épreuves face à des toulousains trop maladroits et trop indisciplinés.

Le Stade Toulousain domine très nettement la première mi-temps mais ne concrétise pas sa domination au tableau d’affichage. Luke McAlister laisse filer 9 points plutôt faciles et offre le score aux Quins. A la pause, Toulouse est mené (10-15) et doit réagir. A l’inverse, l’ouvreur des Quins, Nick Evans, est dans un bon jour et passe les pénalités importantes pour son équipe.

Au retour des vestiaires, la réaction ne se fait pas attendre. Les haut-garonnais domine outrageseument les 20 premières minutes du 2e acte. Face à l’échec, Luke McAlister laisse le rôle de buteur à Jean-Marc Doussain. Les toulousains reviennent dans le match et prennent même l’avantage après un essai de William Servat. Mais les français retombent dans leurs approximations et laissent peu à peu les Harlequins émerger.

C’est le moment que choisit Mike Brown pour aplatir son 2e essai dans le match et redonner l’avantage à son équipe. Visiblement dans un mauvais jour, et pas aidé par une pelouse lamentable, le Stade Toulousain ne parvient pas à concrétiser ses temps forts et voit même les Harlequins prendre le large en infériorité numérique.

Le réalisme des anglais et leur roublardise (perte de temps dans le phases de mêlée et de pénalité et carton rouge pour un acte d’anti-jeu de Skinner) ont eu raison du jeu de main de Toulouse. Les Rouge et Noir restent cependant maître de leur destin et d’un quart de finale à domicile mais devront pour cela gagner leur 2 derniers matchs.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ptimek 819 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine