Magazine Football

Cesaria Evora, in memoriam

Publié le 19 décembre 2011 par Atango

cesaria-evora.jpg

On peut avoir un talent phénoménal depuis son enfance et vivre dans une dèche atroce pendant 50 ans, juste parce que personne ne veut rémunérer ce talent au juste prix. Et lorsque le salut arrive enfin par la grâce d'un promoteur européen, on peut demeurer simple et pure, refuser les palaces, les ors et le clinquant vaniteux du luxe.

La preuve par Cesaria Evora, partie reposer sa voix à 70 ans, après une longue vie de galères, de succès, de rencontres et de bonheurs partagés.


CÉZÁRIA ÉVORA - SAUDADE


Cesaria Evora - Petit Pays


Cesaria Evora - Cabo Verde


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Atango 2043 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines