Magazine Asie

Ciné-club : Jeetendra

Publié le 20 décembre 2011 par Safran

Ciné-club : Jeetendra

Jeetendra dans Khilona en 1970

Ravi Kapoor (c'est son véritable nom) naît au Penjab en 1942.
Sa famille fabrique des bijoux de pacotille pour le cinéma. C'est en les livrant que le jeune Jeetendra se fait embaucher par V. Shantaram en 1959 pour être le double de Sandhya dans Navrang.
Finalement, c'est en 1964, et toujours avec V. Shantaram que Jeetendra obtient son premier rôle important hindi, dans Geet Gaya Pattharon Ne.
En 1967 sort Farz, film d'espionnage sur fond de terrorisme qui devient un grand succès, surtout pour ses chansons avec Babita. Il porte déjà chaussures et pantalon blancs qui seront son costume préféré dans maints films, et acquiert son surnom de Jumping Jack pour sa façon énergique de danser.
Dans les années 1970, tout en continuant à jouer des rôles d'amoureux sympathiques et bondissants comme dans Caravan, il s'essaye au cinéma d'auteur avec Gulzar dans Parichay, Kushboo, et Kinara. Cette période permet à Jeetendra de donner un nouveau souffle à sa carrière mise en danger par la présence de Rajesh Khanna, héros incontournable pendant quelques années.

Dans les années 1980, il tourne de nombreux films pour T. Rama Rao, réalisateur télougou qui met aussi en scène des films hindis. Les partenaires de Jeetendra sont alors les grandes actrices, telles Rekha, Hema Malini, Jayaprada et Sridevi avec lesquelles il forme des couples très populaires.

A la fin des années 1980, son physique a changé, il ne trouve plus de rôle qui lui conviennent. Il disparaît alors des écrans.

Après une carrière de quelque 200 films, peu de récompenses significatives, hormis un Filmfare pour l'ensemble de sa carrière, il se consacre désormais à la production de programmes pour la télévision.


Mere Huzoor (1968). Drame romanesque
Ciné-club : Jeetendra
Un nawab, sauvé par un jeune homme pauvre, l'invite à venir habiter chez lui et lui offre un emploi. Le jeune homme tombe amoureux de la fille du médecin et l'épouse. Ils ont un enfant, mais le jeune homme se met à boire et à fréquenter les courtisanes. C'est pas bien !
Ils finissent par divorcer et la fille du médecin épouse le nawab qui était secrètement amoureux d'elle. Mais quelques années plus tard...
Un film agréable à regarder pour ses interprètes et sa photographie, malgré un scénario un peu trop classique.
Réalisateur : Vinod Kumar
Héroïne : Mala Sinha
Héros : Jeetendra, Raaj Kumar
Compositeurs : Shankar-Jaikishan
Chanteurs : Asha, Lata, Manna, Mohd. Rafi
Notre avis : 3/5
Caravan (1971). Road thriller
Ciné-club : Jeetendra
Une jeune femme, croyant que son époux veut la tuer, s'enfuit pour chercher de l'aide chez un ami de la famille à Bangalore. Partie sans argent, elle se faufile dans une caravane ambulante qui fait des arrêts de temps à autre. Elle ne tarde pas à tomber amoureuse du chef de convoi. Mais vous savez déjà qu'une autre l'aime aussi.
Devenu fameux pour la chanson d'Helen, Caravan est un film à voir pour sa légèreté et pour la musique de Burman 
Réalisateur : Nasir Hussain
Héroïne : Asha Parekh, Aruna Irani et Helen
Héros : Jeetendra, Prem Chopra
Compositeur : R.D. Burman
Chanteurs : Asha, Lata, Kishore, Mohd. Rafi
Notre avis : 3/5
Parichay (1972). Comédie
Ciné-club : Jeetendra
Un jeune homme devient le précepteur des 5 petits-enfants d'un ancien militaire. Mal élevés et farceurs, ils donnent du fil à retordre à ce nouveau percepteur qu'ils veulent voir disparaître aussi vite que les précédents.
Un film de Gulzar plein d'humour et de bonne humeur, mais oui ça existe ! Malgré son côté manichéen, on ne peut s'empêcher de sourire aux stratagèmes des enfants menés par l'aînée, Jaya Bhaduri. 
Réalisateur : Gulzar
Héroïne : Jaya Bhaduri
Héros : Jeetendra, Pran
Compositeur : R.D. Burman
Chanteurs : Asha, Lata, Bhupendra, Kishore
Notre avis : 3/5
Aasha (1980) De Charybde en Scylla
Ciné-club : Jeetendra
Un camionneur fiancé tombe amoureux d'une chanteuse. Après avoir quand même épousé sa fiancée, il part en livraison et on apprend qu'il est mort dans un accident. Sa femme se suicide, c'est normal.
Mais le camionneur revient et apprend que sa femme... je ne peux pas en dévoiler plus.
C'est très tarabiscoté, mais on est malgré tout tenu en haleine par ce scénario à l'indienne.
Réalisateur : J. Om Prakash
Héroïnes : Reena Roy, Rameshwari
Héros : Jeetendra
Compositeurs : Laxmikant-Pyarelal
Chanteurs : Lata, Chanchal, Mohd. Rafi
Notre avis : 2,5/5
Et aussi : Khilona (Chander Vohra, 1970), Khusboo (Gulzar, 1975), Lok Parlok (Rama Rao Tatineni, 1979), (Jyoti, Pramod Chakravorty, 1981)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Safran 276 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte