Magazine Santé

INFECTIONS NOSOCOMIALES: La nouvelle technique de désinfection à l’ozone – American Journal of Infection Control

Publié le 20 décembre 2011 par Santelog @santelog


INFECTIONS NOSOCOMIALES: La nouvelle technique de désinfection à l’ozone – American Journal of Infection ControlC'est un expert des maladies infectieuses de la Queen's University qui a collaboré au développement de ce nouveau système de désinfection qui pourrait révolutionner la manière dont des chambres d'hôpital sont nettoyées, réduire les infections nosocomiales ou encore arrêter les épidémies de punaises de lit, non seulement dans les établissements de soins mais aussi dans les hôtels et appartements. Des conclusions publiées dans l'édition de l'American Journal of Infection Control.



«De nombreux décès à l'hôpital sont évitables avec de nouvelles méthodes de nettoyage et de désinfection», affirme Dick Zoutman. 5 à 10% des patients hospitalisés acquièrent une ou plusieurs infections lors de l'hospitalisation. Les infections associées aux soins (IAS) restent ainsi la principale cause d'évènements indésirables chez les patients hospitalisés et contribueraient à 2,8% des décès hospitaliers, soit 4.200 décès par an en France, mais près de 100.000 en Amérique du Nord, selon cet article.



La nouvelle technologie consiste à pulvériser un mélange d'ozone spécifique (Medizone) et de peroxyde d'hydrogène sous forme de vapeur pour stériliser absolument tout ce qui est dans la chambre, y compris les planchers, murs, rideaux, matelas, chaises et autres surfaces. Une technique apparemment beaucoup plus efficace contre les bactéries que le ménage classique.



Rapide et naturelle : La technique est similaire à ce que la nature utilise pour tuer les bactéries chez les humains. Lorsqu'un anticorps attaque un microbe, il génère de l'ozone et une infime quantité de peroxyde d'hydrogène produisant un nouveau composé très réactif efficace contre les bactéries, les virus et les champignons. Il existe d'autres technologies de désinfection (comme au dioxyde de titane, ce qui a fait grand bruit) qui impliquent la diffusion de gaz dans une chambre, mais la méthode « Medizone » est le seul qui stérilise ainsi et même les instruments chirurgicaux. Il laisse une odeur agréable et n'a aucune incidence sur l'équipement médical présent dans la salle. L'ensemble du processus de désinfection est également plus rapide que les autres méthodes.



Adaptée à la chaîne de production alimentaire : Le Dr Zoutman affirme que la technologie pourrait également être utilisée dans les zones de préparation des aliments et les usines de transformation, en particulier pour éviter des flambées de listeria.



La technique du Dr Zoutman a également été utilisée pour tuer les punaises de lit. Une grande chaîne d'hôtel aux États-Unis a déjà exprimé son intérêt pour la technologie en raison de son potentiel de sauver l'entreprise des millions de dollars en revenus perdus et les meubles infectés.



Source: American Journal of Infection Control Volume 39, Issue 10, December 2011, Pages 873-879 doi:10.1016/j.ajic.2011.01.012 “Effectiveness of a novel ozone-based system for the rapid high-level disinfection of health care spaces and surfaces”



INFECTIONS NOSOCOMIALES: La nouvelle technique de désinfection à l’ozone – American Journal of Infection Control
Lire aussi: PUNAISES de LITS : Quelles mesures de lutte, l'étude du CHU de Nice



PUNAISES de lits: Le flair d'une chienne beagle pour mieux les détecter



Accéder aux dernières acualités sur les Infections nosocomiales



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine