Magazine Humeur

Accident de chasse à Saint-Martin-sur-la-Renne : offrez un démonte pneu aux sangliers, ils sauront s'en servir !

Publié le 20 décembre 2011 par Taomugaia

n07

Je n'ai pas souvenir, depuis que ce blog existe et relate les turpitudes des viandards, d'avoir constaté une telle rébellion chez nos copains les sangliers. C'est tout à fait nouveau, ça vient de sortir, le soulèvement est en marche et c'est étonnant. Partout, les sangliers traqués, tenus au ferme, ne se résignent pas et vont tailler les chasseurs (et malheureusement les chiens parfois) qui commencaient à trépigner de bonheur à l'idée de les crever.

Demain, je te parlerai des dégâts dans les rangs de la vermine des bosquets qu'a causé un malheureux sanglier à Wissant.
Attardons-nous aujourd'hui en Haute-Marne, à Saint-Martin-sur-la-Renne exactement où, samedi 17 décembre, la battue s'est barrée en sucette par la mise au tapis de deux tueurs, dont on peut espérer qu'ils sont calmés pour un bon bout de temps.
Au début, la battue s'est déroulée comme prévu : le sanglier s'est retrouvé acculé par les chiens et un type, retraité (t'as remarqué combien la moyenne d'âge est élevée chez les viandards ? Dans 15 ans on aura la paix) s'est approché pour le buter.
Le sanglier ne s'est pas démonté; il lui est tombé dessus, broches en avant, le roulant à terre, à coup de groin et de défenses.
Un second type (retraité également, tu vois, je t'avais dit que c'étaient des croulants) a voulu dégommer la bestiole.
Pas de fion pour lui, le sanglier l'a chargé et secoué comme son pote...Pas de jaloux, des plaies et des gnons pour tout le monde.
Les deux meurtris, sérieusement blessés, ont été conduits à l'hosto de Chaumont.
On leur souhaite des fêtes de fin d'année les plus pourries possible.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Taomugaia 1219 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines