Magazine Info Locale

Les scènes sur le "31"

Publié le 19 décembre 2011 par Bordeaux7

Les scènes sur le Vous n’avez pas encore arrêté votre choix sur votre programme du 31 décembre ? Comme chaque année certaines salles et scènes bordelaises proposent des spectacles de réveillon dans le cadre de soirées festives pour lesquelles elles mettent les petits plats dans les grands (et gonflent aussi leurs tarifs, incontournablement).

De la soirée de gala ambiance valses de Vienne à la nuit blanche electro branchée en passant par le théâtre de boulevard, le choix est large mais le temps presse. Les soirées de réveillon affichent souvent complet, parfois longtemps à l’avance. Tour d’horizon des propositions bordelaises.
Robes de soirée et tralalas
Ah les fêtes de Noël ! Elles riment avec cadeaux, illuminations, bon repas, vin chaud à la cannelle et... soirées de gala. L’occasion d’aller voir en famille des shows à grand spectacle et belles robes. L’Opéra de Bordeaux s’est inscrit pleinement dans la tradition de Noël en proposant cette année le ballet classique Casse-Noisette. Des représentations sont prévues pour les deux soirées de réveillon mais elles affichent complet depuis déjà longtemps. Si vous y tenez vraiment, sachez que certaines places se revendent généralement le soir du spectacle sur les marches du Grand Théâtre ou les jours d’avant sur quelques sites internet. Vérifiez que les prix n’ont pas gonflé au passage (de 29 à 57€ en plein tarif). Le Pin Galant propose quant à lui un réveillon dans la Vienne du XVIIIe siècle. L’Orchestre Johann Strauss présentera un programme de danses et musiques viennoises entièrement consacré aux Strauss père et fils avec notamment, incontournables, le «Beau Danube bleu» ou la «Marche de Radeztky» (le 21 à 20h30, 38-45€). Dans une autre ambiance, le Femina accueillera cette année la compagnie Zigotos et son spectacle «Zig Bazar, le music hall qui rigole !» Une comédie burlesque qui raconte une soirée dans laquelle la meneuse de revue n’arrive jamais. Tous les ingrédients du cabaret sont là (costumes, paillettes et maquillage) avec en plus les gags loufoques concoctés par la troupe de Gilles Barbe et Stephen Baque au fil de ces spectacles. Celui-ci est en effet la «compilation» des meilleurs moments des créations précédentes (à 20h30, 35-55€).
Petites scènes et chaude ambiance
Les théâtres bordelais font rarement de trêve pendant les fêtes. Ils proposent les spectacles de leur programmation du mois de décembre, souvent accompagnés d’un cocktail ou d’un rendez-vous festif. A l’Onyx, Laure Abadie ne fera pas relâche et poursuivra même les soirs de fête sa quête du bonheur et de l’homme qui va avec. Son seul en scène écrit par Guy Suire sera accompagné d’un accueil festif (le 24 à 20h30, le 31 à 19h33 et 21h33. 30€, sur réservations à la Fnac uniquement). Même principe à la Lucarne, où il reste encore quelques places pour la représentation du 31 décembre à 21h30 de la pièce tirée des sketches de Raymond Souplex, «Rendez-vous sur le banc». A Bacalan le théâtre du Pont-Tournant accueillera les spectateurs de «la Contrebasse», adaptation du texte de Patrick Süskind, avec une coupe de champagne (le 24 à 20h30 et le 31 à 19h et 22h, 35€).

Cotillons et éclats de rire

Un verre sera aussi offert par l’équipe Viton-Delas dans le cadre des formules réveillon qu’elle met en place dans ses salles du Café-Théâtre des Beaux Arts et du Victoire (tarif unique 40€). Le premier programmera «Une interim d’enfer» (l’intervention haute en couleur d’une remplaçante dans le bureau de deux hommes) à 20h et 22h, le second «Couscous aux lardons» (les péripéties d’un couple mixte) aux mêmes horaires. Le Victoire restera aussi ouvert le 24 avec le grand classique d’Alil Vardar «Le clan des divorcées». La même équipe investira enfin la Halle des Chartrons avec deux représentations exceptionnelles des «Fugueuses»  (la rencontre d’une jeune fille qui fuit sa famille et d’une dame qui fuit sa maison de retraite) à 20h et 22h. Aux Salinières, les locations sont closes pour les deux représentations de «Sexe, magouilles et culture générale» le 31 décembre, mais il reste des places pour celle du 24 (à 20h30, 20€). Vous n’y croiserez pas le maître des lieux Frédéric Bouchet, puisqu’il passera les deux réveillons dans la peau de l’inusable Jouvence sur la scène du Trianon (le 24 à 20h30, 21,80€. Le 21 à 19h et 21h30, 35€). L’équipe des Salinières enverra en revanche une délégation sur la scène de l’Entrepôt pour une représentation de «La perruche et le poulet». Ou le duo improbable formé par un inspecteur et une standardiste dans l’enquête sur le meurtre d’un notaire (à 20h30, 35€). Ce réveillon pourra aussi être l’occasion d’aller découvrir le tout nouveau café-théâtre des Chartrons, qui présentera «Une femme intellectuelle» le 24 et le 31. Enfin la comédie Gallien promet un «cocktail festif» en marge des représentations de «Salade de nuit» (à 18h, 19h30 et 21h30 le 24, 18h, 20h et 22h le 31).
Nuit blanche et formule au choix
Enfin, pour ceux qui préfèrent les dancefloors aux planches des théâtres (ou qui veulent enchaîner les deux), l’I.Boat propose une nuit de la Saint-Sylvestre en trois versions. Une formule «150 happy people» qui associe dîner dans le restaurant du bateau et soirée club (80€). Une formule club qui promet de vous faire faire le tour de la pendule, de minuit à midi, avec notamment Kiki (dj set), Reinhard Voigt (live) et Shumi (dj set) pour 20-25€. Ou une formule «retardataires» qui donne accès à l’after à partir de 6h pour 10€.• Sophie Lemaire

è

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bordeaux7 3734 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine