Magazine Poésie

Crachat postal

Par Deathpoe

Le vendredi matin, un appel d'un numéro inconnu:
"Monsieur B. ici le bureau de la Présidence de l'Université Paul Verlaine.
-Oui?
-Pardonnez-moi de vous déranger mais une lettre est arrivée ici pour vous.
-Ah.
-Et elle semble assez importante, si vous pouviez venir avant ce soir.
-Aucun problème, je viendrai la chercher avant d'aller au travail, en début d'après-midi."

Une grande enveloppe blanche, une adresse tracée au feutre. Ni mon nom, ni mon adresse.
"Je suis désolée, on a été obligés de l'ouvrir.
-Hum."

Je prends machinalement l'enveloppe et remarque directement le tampon de l'expéditeur, tout droit sorti des Vosges. J'avais envisagé un courrier du géniteur dans mes supputations. A l'intérieur, une enveloppe au format plus petit, au dos de laquelle est scotché mon dernier certificat de scolarité accompagné de quelques lignes:
Monsieur le Président,
Merci de transmettre à l'élève, ci-dessous, ces documents. (Impossible de faire autrement!!)
de la part de son "connard"..."de père biologique" comme il le nomme !!!!."

Une flèche vers le certificat de scolarité:
"Pour continuer à percevoir la pension alimentaire. "L'argent n'a pas d'odeur" ni de nom!!!"
Très bien, voilà donc ce dont il était capable. Néanmoins, le temps de réaction depuis le jour de mars où je l'avais appelé, complètement ivre, et insulté, laissait à désirer. Sous la pluie j'ouvre grossièrement l'enveloppe. A l'intérieur, encore une autre, format standard. Une carte d'invitation pour les cent ans de ce qui semble être la "grand-mère"; une lettre, quelques photos. Je les feuillette rapidement en pressant le pas pour ne pas arriver en retard au travail. Ma mère pendant sa grossesse, encore heureuse. Mon frère et moi bébés; moi seul dans les bras du géniteur; le cercueil de mon frère. Je commence doucement de trembler de rage. Je traverse le centre commercial, personne n'existe autour. Déplier la lettre et la lire d'une traite:
"Le "connard"
ou "père biologique".... ,
les termes dont tu m'avais affublé lors de l'entretien téléphonique, enregistré...
seul et unique que nous avons eu,
a le plaisir de t'adresser cette invitation.
... maintenant comme m'avait dit ta mère,
"... t'es sûr que c'est ton gosse, t'es vraiment sûr... à ta place je me poserais des questions..."
C'est vrai que certaines choses en expliquent d'autres!!
alors tu vois, tu as peut-être insulté quelqu'un qui n'est pas ton père!!!
qui sait???
"maman oui, papa peut-être"
en prime quelques photos"

J'ouvre mon casier, enfile le gilet de l'enseigne et balance mon sac avec fureur. La porte métallique claque et résonne. Prendre de grandes inspirations et faire comme si rien ne s'était passé. Fatalement, je me doutais que ça arriverait.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Deathpoe 179 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines