Magazine Jardin

Oreilles de Judas, le retour

Par Sambuca

Depuis 15 jours il pleut davantage. Ce n'est pas le déluge mais l'humidité est plus constante. Ma colonie d'oreilles de Judas, Auricularia (Hirneola) auricula-judae, sur le tronc de sureau mort au fond du jardin en a profité pour se réveiller. Si vous en trouvez dans une zone non polluée vous pouvez le cuisiner comme champignon noir dans la cuisine chinoise ou avec les recettes moins orientales que j'ai données (colonne de droite).

Ils sont encore peu nombreux et de couleur claire car très jeunes.

oreilles 20 déc 2011 001.jpg

oreilles 20 déc 2011 003.jpg

oreilles 20 déc 2011 004.jpg

oreilles 20 déc 2011 005.jpg

oreilles 20 déc 2011 006.jpg

oreilles 20 déc 2011 007.jpg

oreilles 20 déc 2011 025.jpg

Le plus grand mesure 15 centimètres de large :

oreilles gd 20 déc 2011 020.jpg

oreilles gd 20 déc 2011 021.jpg

Une face inférieure :

oreilles face inf 20 déc 2011 023.jpg

oreilles face inf détail 20 déc 2011 024.jpg

D'autres champignons apparaissent :

champignon 20 déc 2011 008.jpg

champignon 20 déc 2011 009.jpg

Lorsque j'ai fait intervenir une entreprise récemment, j'ai lourdement insisté sur le respect de ce tronc mort et même, pour plus de sécurité, je suis restée à proximité. A coup de Kärcher, de tronçonneuse, d'herbicides et autres cides, ils ont un sens de la propreté qui n'est pas le mien, une propreté où le végétal est un meuble et les insectes des ennemis.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sambuca 206 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines