Magazine Info Locale

Propos du père François du 19 décembre 2011

Publié le 20 décembre 2011 par Maurice Puault

 

Père François

Romainville, le 19 décembre 2011

Propos du père François

Cher ami,

Je sais que tu passes de paisibles vacances dans ta province d’origine, en ta maison d’où, en se penchant, on peut apercevoir la mer, et je ne voudrais pas gâcher ces moments privilégiés.

Mais, quand même.

Après Georges Frèche, après DSK, après Guérini, voici le Pas de Calais et Lille.

Tu ne trouves pas que ça fait beaucoup ? 1)

D’autant que j’ai appris par un communiqué du Grand Maître du Grand Orient qu’il y avait des francs maçons liés à l’affaire du Carlton …

Franchement, on ne sait plus quoi dire.

Heureusement, la condamnation (méritée) de Chirac vient rétablir l’équilibre gauche-droite.

Je t’entends déjà grommeler : « le voilà encore avec son “tous pourri” ». 2)

Je te rassure ; même si je pense que la prohibition du « tous pourri » ne doit pas servir à cacher des turpitudes qui méritent sanction, je ne le pratique pas, car il est bien trop dangereux.

En outre, je me plais à reconnaître qu’il y a beaucoup d’honnêtes gens parmi vos militants et même parmi vos responsables.

Mais pourquoi faut-il qu’un hasard malheureux fasse affleurer une présomption de scandale justement dans le département où Marine Le Pen se présente aux élections locales, elle qui, précisément, comme la droite extrême en général, pratique assidûment le « tous pourri » ?

Et que peut penser votre électorat de cette avalanche d’horreurs ?

Vos militants, quant à eux, sont plus « rigides », puisqu’ils désignent sans sourciller Bartolone comme candidat dans notre circonscription 3), dans le même temps qu’ils acceptent l’arrivée de Guigou à Aubervilliers-Pantin, à la place du malheureux Goldberg (qui recevra, n’en doutons pas, un beau lot de consolation dont nous reparlerons le moment venu …)

C’est en tout cas le signe que les militants sont prêts à avaler des tas de choses.

Quelle leçon tirer de tout ça ?

Je reprends le cas de Frêche et Guérini.

Quel point commun ont- ils ?

Celui d’avoir établi un pouvoir absolu sur un département et une fédération, et d’y régner en maîtres.

Le pouvoir absolu corrompt, ou, tout du moins, il crée les conditions d’une corruption possible.

On finit par tout oser en pensant qu’on est assuré de l’impunité.

Tu as compris que, depuis le début, je veux en arriver à Bartolone.

Loin de moi l’idée de le taxer de corruption.

Mais qu’était en train de faire ce brave homme, sinon établir une domination sans partage sur le 93 ?

Il commençait à se croire tout permis, et avait déjà perdu toute décence en faisant recruter sa femme dans l’instance dont il est le président. 4)

Il a continué en s’installant, avec un sans-gêne sidérant, avant toute élection, dans notre circonscription et en tentant de pousser Guigou hors du 93, cela avec la complicité active de notre maire, qui n’a manifesté aucun scrupule dans l’affaire et s’est ainsi définitivement déconsidérée à mes yeux et à ceux de beaucoup de mes semblables. 5)

Ne faut-il pas se croire tout permis pour agir ainsi ?

Il n’y a que le premier pas qui coûte et on peut se demander où nous aurait mené ce cynisme si …

Si Guigou n’avait pas eu des amis bien placés (on parle de Jospin et de Delanoë) qui sont intervenus avec force et ont obtenu qu’elle demeure dans le 93.

Je suppose que Bartolone s’est vu menacer de perdre toute chance d’être ministre s’il ne pliait pas.

Quelles que soient les raisons de son recul, il a cédé et c’est une excellente chose, dans la mesure où on lui a fait comprendre que son pouvoir n’était pas absolu. 6)

Ce qui n’est pas une bonne chose, en revanche, c’est le choix d’Aubervilliers-Pantin pour Guigou.

Soyons francs : Guigou, dont j’appréciais beaucoup, l’intelligence, la finesse, la culture et la classe (l’anti-Bartolone), était déjà un peu insolite à Romainville ; à Auber-Pantin, elle devient carrément incongrue. 7)

Les « gentils enfants d’Aubervilliers » (Prévert) seront pour le moins surpris de voir ton look BCBG, Élisabeth.

Tu auras beau faire, tu n’as pas la moindre chance d’y être admise, acceptée, d’autant que tu peux faire confiance au clan en place pour te savonner la planche.

Guigou en 93, il y a dès l’origine une « erreur de casting »…

Tu vois, Élisabeth, je te respecte (sûrement plus que Bartolone … ce qui n’est pas une référence), mais je pense que ta vraie place est dans les cabinets ministériels, comme ministre ou comme haut fonctionnaire. 8)

J’espère sincèrement que 2012 marquera ta dernière candidature à la députation.

Sinon, jusqu’où descendras-tu, toi qui, aux dires des gens de ton parti, « n’as jamais couché une seule nuit en SSD ? »

Je sais que le seul et unique responsable de cette situation déshonorante est Bartolone, qui, en déclenchant un jeu de chaises musicales dans notre département, y a foutu un bordel pas possible.

Ça ne fait rien ; tu n’as rien à faire dans ce monde-là.

Bon courage, Élisabeth et bonne dernière députation. 9)

Je reviens à toi, mon ami destinataire de cette lettre.

Je te crois, je te veux honnête et désintéressé, et je souhaiterais que tu ne te fasses pas le complice de telles vilenies.

Je sais que tu fais de la « realpolitik » alors que mes indignations ne servent pas à grand-chose.

Tant pis, je persiste à penser que c’est moi qui ai raison, et que, au bout du compte, c’est la morale qui triomphera ;

Bonnes vacances, joyeux Noël et bonne année.

François Le Cornec

Commentaires de Maurice (avec l'approbation de François)

1)s'il n'y avait qu'eux !

2)pas tous, mais beaucoup trop

3)il a été désigné par les adhérents ? Par un vote ?

4)bof, ce doit être une tradition que de faire embaucher toute la famille dans les instances ou ils sont, sans oublier les copains

5)certainement avec l'approbation de not'bon maire, car pour être là à toute la manifestation qu'elle organise...

6)peut-être, mais hélas, le suppléant est encore plus ambitieux !!

7)est-ce elle qui a choisi la Seine-Saint-Denis ? Ou cela lui a-t-il été suggéré fortement pour être députée ?

8)tu la renvoies dans son corps d'origine ? Il est toujours mieux que celui du représentant en pharmacie, au fait, pour quel labo a-t-il travaillé ?

9)pourquoi « dernière » ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maurice Puault 742 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine