Magazine Marketing & Publicité

Lambert Mende face aux combattants de France

Publié le 20 décembre 2011 par Rm Communication

Lambert Mende face aux combattants de France

Hier vers 15h00 à Paris, une alerte avait été lancée. “Avis à tout les combattants Lambert Mende, ministre et porte parole du gouvernement de Kinshasa est actuellement à Paris hôtel Mariott dans le 14eme. ingenta“.

Le visage du gouvernement de Kinshasa est bien à Paris, installé dans un grand hôtel parisien, il ne se doute pas ou se moque totalement des menaces et autres mots d’ordres lancés par la majorité de la diaspora congolaise plus communément appelées “combattants”.

En effet, la classe politique congolaise n’a jamais vraiment mesuré le degré d’engagement et surtout la colère qu’a la diaspora envers eux. Les musiciens l’ont vécus, perdu énormément d’argent et aujourd’hui on parle d’eux comme étant en fin de carrière. Et pourquoi ? Parce qu’ils avaient voulu aller à l’encontre des souhaites émis par cela qui les avaient fait Dieu de al musique africaine.Et aujourd’hui, la classe politique congolaise veut elle aussi se frotter aux foudres de la diaspora. Déjà tenu pour responsable de tout les maux de la RD Congo, du fait qu’ils aident Joseph Kabila a se maintenir au pouvoir par des tripatouillages de la constitution et autres lois, la tricherie lors des élections présidentielles du 28 novembre 2011.

Revenons au séjours de Mr Mende à Paris. C’était vers 15h00 que les combattants avaient débarque dans le hall de l’hôtel 5 étoiles. Embusqués, attendant de voir apparaitre celui qui le porte étendard de Joseph Kabila devant les média apparaitre. Il ne leur aura aps fallu attendre longtemps pour enfin le voir à la descende de l’assenceur accompagner d’un des ses hommes de main surement un résident en France.
La tension était palpable. Trop de pression, trop de précipitation. Normal, ils n’espéraient pas l’avoir si facilement abandonné sans grade rapproché. Les combattants pensaient avoir été discret alors que leur arrivée avait attiré l’attention des responsables de l’hôtel qui avait fait appelle à la police.

Lors qu’ils ont enfin confirmés que l’homme qui était devant eux était bien Lambert Mende, ils se sont jetés sur lui pour lui régler son compte tout en l’insultant de “collabo”. La vigilence de la securité de l’hôtel reussi à protège le porte parole du gouvernement de Kinshasa qui avait commencé à courir et chercher un coin pour se cacher.
L’homme de main, lui n’avait pas eu la même chance que son chef. Il subi toute la colère des combattants sur place. Les coups en pleuvaient. Sa chance a été l’arrivée de la police et la fuite en grande enjambé des activistes de la diaspora.

On compte une arrestations chez les combattants. Chelly Wa Wendo est en effet depuis hier en garde à vue. Nous n’avons pas d’informations à son sujet mais restons dans l’attente de nouvelles venant de son avocat.

Mende s’en est sorti et est depuis sous surveillance policière. Il n’aurait pas changé d’hôtel et se baladerai tranquillement dans les rues de Paris.

Roger Musandji
RM COMMUNICATION



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rm Communication 5167 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte