Magazine

2011 en Bref

Publié le 20 décembre 2011 par Franonair

Les années précédents, j’arrivais assez facilement à faire le bilan de mon année presqu’écoulée. Faut croire qu’il m’est arrivé beaucoup de choses en 2011. Et du coup, je ne sais pas par où commencer. Si je devrai reprendre les événements chronologiquement ça donnera ça :

En 2011, je n’ai pas fait de sport. Cette résolution-là, j’ai énormément de mal à le tenir. Et pourtant, il va bien falloir car la « Docteure » à la médecine du travail a dit que j’avais dépassé la tolérance IMC. Et que ce serait con que je me fasse un diabète quoi. Au vu des antécédents familiaux, je vais peut-être la prendre au séireux (pour une fois).

En 2011, j’ai commencé à faire des photos. Je n’ai toujours pas fait développé la péloche de mon Diana F+. J’ai commencé à prendre en main mon Olympus que j’aime d’amour en mode automatique. Non, je n’ai pas honte. J’ai bien tenté d’éplucher de nombreuses fois le mode d’emploi. Puis, j’ai apprivoiser le mode Art en Sténopée et en Diorama et le Portrait en mode en scène. Il y a encore pas si longtemps, je m’énervais à trouver l’icone pour régler la (PUTAIN) de Balance des Blancs. C’est là que mon amie MaO a eu grave pitié de moi. Et en 2 min, 3 lignes, sur Facebook, elle m’a dit où et comment trouver cette fichue icone. Et elle sauva toutes mes photos prises de nuit en intérieur. Mes photos ne sont plus ORANGE ! MaO, elle tient le blog qui s’intitule La Photo Pour Les Nuls et c’est drôlement bien fichu ! Vas-y donc faire un tour quoi !

En 2011, j’ai terminé mon bilan de compétences. Je me suis du coup inscrite au CNAM dans le cursus Psychologie du Travail et j’en chie. Mon cerveau a dû être complètement ramolli par ces années d’automatismes « professionnels » du monde fabuleux dans lequel je vis depuis une dizaine d’année. Je décrypte les organisations, le management, j’essaie de comprendre la différence entre psychologie sociale et psychosociologie – j’ai encore 2 mois pour le faire, examen en Février. Souhaitez-moi bonne chance !

En 2011, je n’ai pas vraiment noué de nouvelles amitiés – peut-être 1 ou 2 mais virtuellement (Facebook quoi !). J’ai énormément trié, supprimé tant sur les réseaux que dans ma vie, dans mon tél mobile. Et bizarrement, il y en a 1 ou 2 que j’aimerais rappeler, juste pour savoir comment ils vont, et je n’ai plus de quoi le faire. C’est un peu con, je l’admets. Je trie souvent sous le coup de la colère, de l’ennui. Je me suis pas mal embrouillée cette année aussi. Vraisemblablement parce que je me suis beaucoup remise en question cette année. J’ai nettoyé par le vide. Et j’apprends à apprivoiser ce vide.

En 2011, j’ai eu à vivre le suicide d’un proche. Au delà du travail de deuil que j’ai enclenché, j’apprends à reprendre le fil de ma vie, à trouver l’origine de mes peurs, de mes angoisses … Ma thérapeute m’ouvre des portes et me laisse entrevoir des directions que je n’aurai jamais vues sans elle (ou bien plus tard). En fait, je me crois libre de mes choix et je me rends compte que cela n’est pas vrai du tout. Que je répète toujours les mêmes schémas. Que pour en arriver là, justement, à cette liberté de choix pour soi, il y a un sacré boulot à faire pour renoncer à presque tout ce qui nous a construit, à tout ce qu’on connait si bien, ces repères qui font mal mais qui soutiennent.

En 2011, j’ai me suis un peu plus cultivée. Et ça, ça fait du bien. J’ai écouté énormément de musique parce que je ne peux définitivement pas vivre sans. J’ai enfin trouver le temps de remettre les pieds dans des musées, j’ai fait des activités « scientifiques » avec mon fils parce qu’il n’y a que ça qui lui parlent, je me suis intéressée au StreetArt de plus près : le Graff, le Collage et bien sûr le YarnBombing. J’ai parcouru FlickR et TumblR pour m’inspirer en photo. J’ai même repris la lecture cet été, les trajets en RER aidant grandement.

Bref. Une année pas tout à fait comme les autres. Mais une année qui se termine (enfin) comme toutes les autres, sur les rotules et avec beaucoup de chocolats dans les placards. Vivement 2012 !

*

Je vous souhaite à tous d’excellentes fêtes de fin d’année. Orgie ou pas ! Câlins ou pas ! Mais passez de bons moments ! C’est la trève quoi ! Lâchons nos armes, nos rythmes … Oublions nos contraintes durant ces 10 prochains jours … Amusez-vous bien !
La Bise !

*


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Franonair 24 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte