Magazine

Frustration maudite…

Publié le 20 décembre 2011 par Lawrence Desrosiers
Face à la une d'aujourd'hui du journal Le Devoir, je réponds ceci :
Vous êtes pas tannés de mourir bande de caves? C'est assez!
La phrase de Claude Péloquin mis en relief au Grand Théâtre de Québec par Jordi Bonnet prend tout son sens quand le gouvernement conservateur investit dans les bateaux de guerre, les chasseurs F-35, au lieu de la santé. Quand il préfère foutre à la poubelle le registre des armes à feu au lieu d'en faire profiter ceux qui veulent s'en servir.
Ils sont si loin des préoccupations des Québécois.
Ceux-ci n'ont qu'à prendre en main leur destinée, au lieu de se laisser écraser comme des insectes par les Anglos conquérants, de tergiverser sur les virgules, de paraphraser sur la phraséologie et jazzer sur les idées. On a ce qu'on mérite. Le fourbe Charest n'a pas pris le pouvoir à deux reprises en faisant la révolution. Il a menti et il a été élu quand même. Et les oranges à Ottawa, c'est comme vouloir se protéger d'un tsunami avec un couvercle de poubelle.
Tout bien réfléchit, on a ce qu'on mérite. Quelqu'un a dit : Ci-gît un peuple mort en chemin, pour n’avoir pas su où il allait.
Lo x

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lawrence Desrosiers 2123 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte