Magazine Société

Les clodos japonais trouvent refuge dans les cybercafés

Publié le 03 mars 2008 par Rene Lanouille

Vous voulez connaître la nouvelle mode au Japon ? Les cybercafés sont de plus en plus pris d’assaut par une nouvelle population, de jeunes japonais qui, trop démunis pour louer un appartement, décident d’élire domicile dans ses cybercafés ouverts 24 heures sur 24.

Un phénomène qui dure depuis plusieurs mois et qui touche en particulier des jeunes travailleurs précaires ne gagnant pas assez d’argent pour se loger à Tokyo et dans les autres mégalopoles aux loyers élevés.

Omniprésents dans les villes de l’Archipel, les cybercafés offrent tout le confort nécessaire : des ’ordinateurs reliés à Internet mais aussi des sofas, des distributeurs de boissons et des stocks de mangas. On peut parfois y prendre des repas, et même des douches, et y acheter des sous-vêtements ! Un séjour de cinq heures dans un cybercafé de ce type à Tokyo coûte environ 3.000 yens (20 euros), repas compris.

A l’origine, ces commodités étaient destinées aux employés de bureau désireux de se reposer quelques heures ou aux banlieusards coincés pour la nuit après avoir raté leur dernier train. Mais les disparités sociales au Japon sont de plus en plus apparentes. Un paradoxe dans un pays souvent donneur de leçon pour sa soi-disante tradition égalitariste…

par Surf the info


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rene Lanouille 34849 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine