Magazine Séries

Misfits - Le réquisitoire (par Voxhunt)

Publié le 20 décembre 2011 par Delromainzika @cabreakingnews

4088898686.jpg

Car j'estime que tout le monde a droit à son propre avis, Voxhunt (dont vous pouvez visiter le blog en cliquant ici) nous donne donc son impression générale sur la série, loin des éloges que la majorité fait. Voici son avis :

Misfits c’est un peu la série phare des années 2010-2011, tout le monde regarde, tout le monde connaît, tout le monde aime. Tout le monde sauf certaines personnes dont je fais partie qui pensent que Misfits est une série mineure sans grand intérêt. Misfits c’est frais, c’est drôle, c’est passionnant mais vide de sens. Vous le comprendrez bien, je n’aime pas Misfits. Cependant ne pensez pas que cette critique est assassine et méchante par pur plaisir. Ce n’est par pour être original ou sortir du flot mainstream que je descends cette série. Prenez donc la peine de lire cette critique fondée, que vous soyez un fan inconditionné ou un des plus grand hater de Misfits.
Misfits dans le fond c’est une bonne série, un scénario original et vraiment bien organisé dans sa conduite dramatique. En effet les épisodes sont bien rôdés et écrits, ça il n’y a pas de doute. Ce qui me dérange c’est la forme. Parce que bon, les adolescents qui déconnent et rigolent avec des super-pouvoirs c’est marrant, mais pas pendant trois (bientôt quatre) saisons. Deux saisons qui ressemblent à deux épisodes : la première saison où ils découvrent leurs pouvoirs, la deuxième où ils arrêtent leurs travaux d’intérêt général. Et non, je n’ai pas eu le courage de continuer jusqu’à la troisième saison.

Misfits_011.jpg
Au tout début Misfits c’était bien, puis les adolescents amateurs de comédies et drama légers ont commencé à regarder. Ce sont ces mêmes ados qui regardent Glee et Skins (aussi diffusé par E4). Car Misfits aurait pu prendre un tournant plus « adulte », plus mature et développé dans la complexité de l’intrigue. Mais E4 (chaîne britannique à l’origine de Misfits), au fur et à mesure que l’audience grossissait, a voulu cibler un public plus mainstream. Et pour ce faire il faut adapter la série à tout le monde, qu’elle soit aimée par tous et ne déplaire personne et c’est à ce moment que toute série se perd, c’est à ce moment que Misfits a plongé tête la première dans le gouffre des séries médiocres.
Malheureusement la médiocrité de cette série ne s’arrête pas sur ce point, elle se répercute dans les personnages. On retrouve cinq adolescents ultra stéréotypés avec un caractère dont la construction dramatique laisse à désirer. Cinq adolescents (ou jeunes adultes si vous préférez) difficiles qui n’arrêtent pas de se charrier, de se faire des crasses et de se cracher les uns sur les autres. Ce n’est même pas drôle, peut-être que l’aspect comique n’est pas l’aspect  principal de Misfits (ou si, mais il est très mauvais) mais il faut de tout pour faire une bonne série.
Bref, Misfits est pour moi l’exemple type de la série mauvaise, une série vide et médiocre. Des personnages stéréotypés et des saisons de plus en plus mauvaises. C’est dommage car la série a du potentiel.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines