Magazine Focus Emploi

Le robot Babyloid lutte contre la dépression des personnes âgées isolées

Publié le 20 décembre 2011 par Rozennlefeuvre @aladom
Le robot Babyloid lutte contre la dépression des personnes âgées isolées

Babyloid aurait sensiblement contribué à soulager les symptômes de la dépression chez les personnes âgées auxquelles il a été confié.

Pour les soulager dans leurs taches pénibles, dangereuses ou inintéressantes, les japonais font entrer les robots dans leur quotidien. Babyloid, bébé robot qui se comporte comme un bébé a été conçu pour lutter contre la dépression qui guette les personnes âgées souffrant de solitude. Présentation.

Nous avions déjà parlé sur le site d'Aladom de Yotaro, le bébé robot créé pour redonner envie aux japonais de faire des enfants dans un pays à la démographie en berne. Voici son petit frère Babyloid. Un autre bébé robot à fonction thérapeutique dont l'objectif est de lutter contre la dépression des personnes âgées isolées en rompant leur solitude. 

En France, quand on cherche à lutter contre l'isolement des anciens, on pense accueil de jour dans des structures, rencontre entre des enfants et des papis mamies pour du soutien scolaire etc. Tout au plus la technologie est-elle envisagée comme lien entre la personne âgée et d'autres personnes de chair et de sang. Cela ne veut pas dire que les japonais ne font pas la même chose, mais Babyloid va plus loin. 

Tout en douceur et en câlins, Babyloid remplit son rôle 

Cette fois, on n'est plus dans une relation entre hommes, mais bien dans une relation homme-machine, cette dernière se substituant à l'humain pour des séniors moins seuls et plus épanouis. A l'instar de Yotaro, Babyloid reproduit le comportement d'un vrai bébé, il sourit, pleure et s'endort quand on le berce. 

Le bébé robot peut émettre une centaine de sons différents, enregistrés par son créateur auprès de son propre bébé. Testé en situation réelle auprès des pensionnaires d'une maison de retraite, ils manifestent l'envie de cajoler Bablyloid à raison de 90 minutes par jour. Selon les observations, le bébé robot aurait sensiblement contribué à soulager les symptômes de la dépression chez les personnes âgées auxquelles il a été confié. 

Dans l'immédiat, le prototype est très onéreux, environ 2 millions de yens (autour de 19.500€), mais à terme, son créateur, le professeur Masayoshi Kanoh espère réussir à le commercialiser aux environs de 100.00 yens (195 euros) quand il sera produit à plus grande échelle. Si vous lisez le japonais, Babyloid est présenté par son papa sur son site internet.

Source : Maxi sciences / Illustration : Babyloid


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Rozennlefeuvre 5972 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog