Magazine Médias

Musique ! (Anniversaire de la star ac' sur NRJ12 le débrief part II)

Publié le 20 décembre 2011 par Poclatelephage
NRJ12 proposait hier le deuxième et dernier volet de son hommage à la meilleure émission de télé-réalité de la création. Malgré un très long et bien trop larmoyant hommage à Grégory Lemarchal, j'ai préféré ce second opus au premier. Il faut dire qu'il s'appesantissait moins sur les dernières saisons et rendait hommage, à mon goût, aux meilleurs académiciens.
Je suis obligée de dire un mot du très pesant hommage à Grégory. Je n'en retiens finalement qu'une chose assez révélatrice. En plateau, Mathieu, Harlem, Francesca, Enrique, Sofiane, et même Oscar Sisto ont admis, que, dès le départ, tacitement les élèves savaient que Grégory allait l'emporter et qu'ils entendaient l'accompagner dans cette victoire. Les téléspectateurs l'avaient également compris dès le premier prime, mais bon j'ai trouvé curieux de mettre cet élément autant en avant. Pour le reste, je reste très réservée sur cette participation, et cette victoire programmée donc, mais je peux comprendre que l'histoire de ce candidat ait ému pas mal de monde.
Avec tout ça, pas un mot sur Harlem qui avait trahi Karima sa copine de l'époque en choisissant un autre candidat à sa place à la repêche finale...ni d'ailleurs sur Enrique (qui a bien mochi) qui voulait tellement taper Lucie, la future finaliste.
Sur un plan plus formel, on remarquera que la seule chanson diffusée en entier dans l'émission a été l'interprétation par Grégory du « SOS d'un terrien en détresse » (sapée par Mathieu Johann qui a expliqué qu'il s'était chié sur la dernière note).
Cet hommage appuyé passé, l'émission a montré les mêmes qualités et les mêmes défauts que la semaine dernière.
Pour les bons points, nous avons eu le droit à un focus, trop court à mon goût, sur les fameux débriefs de Raphie. Nous avons ainsi pu revoir Emilie (saison 5) se faire assassiner par sa meilleure ennemie. Ces deux-là ne pouvaient pas se saquer et la candidate semble ne toujours pas avoir digéré les réflexions de la prof d'expression scénique. Dans les débriefs assassins, le pauvre Gaël (parti rejoindre les Gipsy Kings) aurait eu largement sa place pour le démontage en règle de sa prestation aux côtés de Christophe Maé, qui n'était qu'un protagoniste de la comédie musicale « le Roi Soleil » à l'époque. Au passage, nous avons revu brièvement la pauvre Claire-Marie également.
L'émission est également revenue sur celles qui auraient du gagner l'émission : Sofia, Emma, Cynthia, et Dominique, en les opposant aux gagnants surprenants (et donc illégitimes?), Magalie, Cyril, et Elodie. J'avais oublié, honte sur moi, l'étonnante performance de Cyril sur « I'll survive », qui lui aurait permis de se lâcher suffisamment pour emporter le jeu.
Emma Daumas, beaucoup réclamée la semaine dernière, dont ma femme est le sosie officielle en moins blonde, avec des dents mieux rangées et en pas du tout ressemblant, a également eu le droit à quelques minutes dans l'émission. Oscar Sisto a réclamé son duo avec Ray Charles (ça le fait quand même), mais moi j'aurais préféré l'apparition de ses parents sur « si je m'en sors » de Julie Zenatti que j'ai en mp3 d'ailleurs.  Pour la minute gag / tacl, quelqu'un évoquait sur Facebook la fameuse Radia, éliminée pour de curieuses raisons prématurément dans le jeu, et la candidate a eu le droit à un hommage revenant sur ses talents en chant lyrique, une des spécialités justement d'une gagnante dont je tairai le nom qui a refusé de participer à cet anniversaire. Nous avons également pu revoir Emilie, qui n'est pas que la fille vomie par Raphie, au violon dans la catégorie « dons et qualités bizarres ».

Personnellement, je ne serais pas revenue sur le relooking raté d'Hoda, mais ça a permis de l'entendre s'exprimer alors tant mieux.
[Il ne faut pas oublier Hoda...la preuve !]
En revanche, j'ai été ravie de revoir Maureen, qui a bien fui le tournage du clip de « Bangladesh » (merci Pierre) et qui a toujours du mal à en parler (quatre ans après). D'après Yasmine Roy, au top, c'était Amy Winehouse avant l'heure. Tellement d'ailleurs qu'elle a chanté « Rehab » en plateau...pour vous dire si elle avait anticipé le phénomène.
Parmi les autres bons moments, j'ai adoré le focus sur la belle amitié entre Eva et Anne-Laure, qui embellit, c'est vrai.

Si j'ai bien compté, la star ac' 2 a compté trois candidats et n'avait pas d'hymne, car j'en arrive au défaut marquant de l'émission : où est la star ac' 2 ? Quelle honte d'avoir zappé son hymne, « Musique » qui était l'un des meilleurs de l'émission pourtant, alors que nous nous sommes retapés l'angoissant « chante » de la promo 8.

[ATTENTION CETTE PROMO N'EXISTE PAS, ces images peuvent donc endommager irrémédiablement votre cornée.]
A nouveau, mon aversion pour la promo 8 fait que j'ai détesté revoir ENCORE Alice et surtout Gautier. Mais cette semaine, pour « l'aigle noir », nous avons eu le droit à Elodie et un petit zoom sur sa relation avec Michal, et l'aventure du polonais au passage.
Je termine par le bonus de l'émission, Amel Bent qui admet qu'elle aurait préféré faire la star ac', M6 appréciera. Sinon, nous avons revu fugitivement Passi qui a quand même été juré dans l'émission. Comme quoi le ridicule ne tue pas...
Comme la semaine dernière, je vous remets mes meilleurs souvenirs à moi, dont le très culte « Paris Latino » et Dominique évidemment.
[NDLA : Ma femme stupéfaite de me voir en transe hier devant l'émission m'a demandé comment je pouvais être fan d'une émission ringarde avec un faux château, de faux élèves...surtout trois ans après. J'avoue, je ne sais pas, ça me dépasse moi-même. Sincèrement, j'ai des frissons en entendant les élèves de la carac 2 entonner "Musique".]




[Chacun ses vices, moi c'est Dominique, le mien. Il paraît qu'elle va sortir un album en plus.]

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Poclatelephage 1254 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines