Magazine Culture

LOST [4x o5]

Publié le 03 mars 2008 par Lulla

The Constant

Audience: 12 89o ooo.

dnesblog5starsqq3B


vlcsnap_81815

Si ma review est un peu tardive cette semaine, c'est parce que j'ai regardé cet épisode à deux reprises. Il est tellement riche et complexe qu'il méritait bien ça. Le précédent centric consacré à Desmond, Flashes before your eyes (3o8) avait déjà frappé très fort (m'est avis qu'un second visionnage serait très éclairant maintenant).

Mais là, on est monté encore un cran au-dessus avec tout ce que LOST fait de mieux ! Du suspense, du mystère, de la découverte, de l'émotion et de l'originalité ! Evidemment, cet épisode plonge totalement la série non pas dans le fantastique mais dans la science-fiction. Les producteurs ont toujours dis que la série se basait sur des approches scientifiques. Et ils n'ont pas menti. Ce qui est développé dans cet épisode a déjà été étudié par de nombreux scientifiques, rien de tout ça n'a jamais pû être prouvé mais des tas de théories existent. Je pense par exemple à la fameuse Constante ! Je vous rassure, je n'ai pas trouvé ça tout seul, je suis tout sauf scientifique, mais il existe la constante de Faraday (un éminent physicien qui a réellement existé). Quand au thème du voyage dans le temps, cela a toujours été un mythe. De nombreux films s'en sont inspirés, à commencer par la trilogie Retour vers le futur. A la télévision, Code Quantum, Demain à la une, 7 jours pour agir, Sliders et bien d'autres, ont parlé de voyages spatio-temporels. Des tentatvies plus ou moins réussies. A chacun d'en juger. Là où LOST fait fort, c'est qu'elle s'empare de ce thème et le ré-invente à sa sauce, en intégrant donc cette idée de constante.

Qu'est-ce que la constante ? Eh bien c'est l'élément commun au passé, au présent et au futur d'une personne, qui lui permettra de stopper les effets secondaires (des voyages dans le temps donc) suite à une exposition trop élevée face à des sources électromagnétiques. Je crains que cette phrase soit peu compréhensible mais qui a vu l'épisode aura saisi ce que je tente de dire. Desmond a été soumis à un très fort électromagnétisme lors de l'explosion du hatch à la fin de la saison 2, cela lui avait d'ailleurs fait perdre tous ses habits et lui avait donné des flashs dans le futur. Qui furent bien utiles par ailleurs. Dans l'helicoptère qui les amènent sur le cargo, Desmond, Sayid et Frank se retrouvent en plein orage électromagnétique (ils vont d'ailleurs y passer des heures, si on se place du coté de l'île). Cela va avoir des effets secondaires sur Desmond. Il va délirer, ne plus reconnaître ses amis, ni où il se trouve. Pourquoi pas à Sayid ? Parce qu'il n'a jamais été confronté à une forte source d'électromagnétisme. Pourquoi Locke n'a rien ? Nous ne le savons. Il a quand même été muet pendant un moment. Pourquoi pas Eko ? Eh bien Eko est mort avec du sang coulant de son nez. Comme Minkowski dans cet épisode. Être sujet à trop de voyages dans le temps provoque une rupture d'anévrisme. A moins justement de trouver sa constante. La constante de Desmond, c'est cette chère Penny. Il l'a aimé, il l'aime, il l'aimera encore. L'occasion d'assister à leurs "retrouvailles", une des scènes lesplus émouvantes de la série. Elle ne m'a pas fait chialer au premier mais au second visionnage ! C'était très très fort. Je ne vais pas rentrer dans les détails, c'est assez compliqué comme ça mais en gros, le Desmond de 1996 va demander à la Penny de 1996 de décrocher son téléphone dans 8 ans, donc en 2oo4, à la vieille de Noël, de façon à ce qu'il guérisse du drôle de mal qui le ronge. C'était tout bonnement passionnant et magistralement interprété par Henry Ian Cusick. Du grand, grand LOST.

vlcsnap_80948

La partie la plus complexe concerne peut-être ce cher Faraday, qui se pose définitivement comme le nouveau personnage le plus intriguant. Sa constante à lui, c'est justement Desmond. Il l'a rencontré dans le passé, alors qu'il était professeur à l'université d'Oxford. Un espèce de scientifique fou qui a réussi à créer une machine à remonter le temps ! Rien que ça. Ok, là, il faut bien avouer que c'est très gros. Lui aussi a été exposé à de fortes radiations électromagnétiques puisque pour des raisons que l'on ignore, lorsqu'il faisait des expériences avec sa petite souris Eloïse, il ne portait pas le casque nécessaire pour le protéger comme il se doit des rayons. Du coup, la scène bizarre de l'épisode précédent prend tout son sens: son arrivée sur l'île lui provoque des pertes de mémoire, à cause du fort électromagnétisme. En cas de gros pépin, il sait donc que Desmond est sa constante, il est le seul à pouvoir le sauver. Le problème c'est que Desmond n'est plus sur l'île pour l'heure. Il a de grandes chances d'y revenir ceci dit. Ce que j'ai du mal à comprendre (peut-être quelqu'un pourra-t-il m'éclairer), c'est pourquoi cette inscription dans son cahier ? Comment a-t-il fait pour ne pas la voir avant et surtout, comment-a-t-il fait pour ne pas reconnaître Desmond ?? Peut-être a-t-il fait semblant de ne pas le reconnaître mais ce serait un peu facile. En même temps, est-ce que ce qui s'est passé entre Desmond et lui s'est réellement passé dans le passé ou est-ce que cela a été modifié par Desmond ? Dans ce cas, il est normal qu'ils ne se reconnaissent pas. Enfin bref, c'est bien compliqué et visiblement deux visionnages ne suffisent pas. Ca me fait beaucoup penser à quelque chose que nous avons tous vécu un jour: la sensation de "déjà-vu". Et l'épisode en donne tout à coup une nouvelle vision: ces sensations sont peut-être dûes au fait que notre esprit voyage dans le futur et du coup, quand nous vivons l'instant, il nous semble déjà-vu. Pas par notre corps mais par notre esprit. LOST fait réfléchir sur les bizarreries de la vie, j'adore !!!

Nous nous demandions depuis quelques temps pourquoi le fameux Minkowski ne répondait plus au téléphone ! Nous avons la réponse: il était tenaillé à un lit dans l'infirmerie du cargo parce qu'il avait vécu lui aussi les effets secondaires. Pourquoi ? Parce qu'il s'est aventuré, avec un certain Brandon, sur un petit canot de secours pour voir l'île de plus près. Ils se sont retrouvés dans l'orage électromagnétique et Brandon en est mort. Minkowski connaîtra le même sort. Voilà un truc que je déteste dans LOST: quand un nouveau personnage qui semble très intéressant meurt prématurément (Libby, Mrs Klugh ...) On reverra peut-être Mikowski via des flashbacks sur le cargo mais à peine recontré, on regrette de déjà le quitter. Puis contrairement aux autres boaties, il avait l'air plutôt sympa. C'était le préposé au téléphone. Il nous a d'ailleurs indiqué qu'il avait pour ordre de ne jamais répondre à un certain numéro, qui correspond à celui de Penny ! Ecoutez, à travers les nombreux éléments que l'on nous distille depuis quelques temps, il est de plus en plus évident que Charles Widmore fait parti intégrante de toute cette histoire. On nous parle d'ailleurs du commandant du bateau à un moment, m'étonnerait pas que ce soit lui ! Dans cet épisode, on nous glisse d'ailleurs un élément mythologique sûrement très important: Charles Widmore est celui qui a acheté le journal du commandant de bord du black rock (ce navire d'esclaves qui est au beau milieu de l'île), dont le contenu a toujours été secret. Seul Widmore (et sa famille) sont donc en possession d'informations très importantes, sur l'île probablement. Les choses commencent doucement mais sûrement à s'éclaircir, vous ne trouvez pas ??

Du coté de l'île, c'est le calme plat. Si ce n'est que Charlotte semble vouloir cacher des choses aux losties alors que Faraday est beaucoup plus bavard. Il confirtme que le temps ne s'écoule pas de la même manière sur l'île et à l'extérieur de l'île. Et si l'île était bloquée en 1996, comme Desmond l'a été ? Une théorie parmi tant d'autres. Une autre que l'on peut faire, c'est concernant l'équipage de Danielle qui a succombé à une étrange maladie. Peut-être que eux-aussi ont été confrontés au problème de l'électromagétisme. Le statut de femme enceinte de Danielle l'aurait alors sauvée de l'anévrisme.

vlcsnap_72897


// Bilan // Un épisode excellent puisque mine de rien, on a tendance à ne pas réaliser vu le nombre de trucs qui se passent, nous voilà enfin sur le fameux cargo dont on parle depuis un moment, on découvre plein de nouvelles têtes, il nous en reste encore d'autre à découvrir (ou redécouvrir) et puis évidemment il y a toute cette partie magistrale sur Desmond. Je commence à penser que ça y est, LOST est en train de dépasser les Twin Peaks et autres X-Files dans l'excellence.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lulla 626 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte