Magazine

"Il était un peu dingo"

Publié le 25 février 2008 par Rogerroger
« Ses instituteurs, cruels comme le sont les instituteurs, lui posaient régulièrement la question : " Au fait Roger, peux tu nous dire de ces deux prénoms, quel est ton nom et quel est ton prénom ?"
« Cela a marqué durablement les quelques cellules grises léguées par son pauvre père, Monsieur Maxime Roger. Sachant par ailleurs que ce dernier, atteint d'une oligoasthénospermie sévère, n’avait laissé à son pauvre fils que peu de chances de développer un cerveau correct... »
« Il aimait à répéter, avec cet humour un peu lourd des gens du Sud-ouest : « Tout est détraqué : il fait plus chaud l’été et plus froid l’hiver… ou le contraire » »
« Il prédisait la disparition à moyen terme de trois métiers : bûcherons, journalistes et éditeurs – cela n’allait pas sans arrière-pensées de sa part, surtout pour les deux derniers »
« Personnellement, je ne vais pas le pleurer. Surtout en fin de mois, époque où il envoyait les notes que certains laissaient dans son restaurant prohibitif, accompagnées d’un petit mot se voulant affectueux, pour faire avaler la pilule, mais qui n’était qu’énervant, du genre : «867$ seulement ! Tu peux mieux faire !! »
« Il s’emportait contre : les buffets des grands hôtels ; les vins lourds et fruités des « sauvages du Nouveau Monde » ; les serveurs parisiens ; les films américains ; les films français ; les films en général ; les livres, les chansons… ; les imbéciles, les intelligents, les prétentieux et les coincés, les baiseurs et les mal-baisés… »
« Il était un peu dingo, à la fois maniaque – il se lavait les mains dès qu’il en serrait une qui n’était pas à lui – et crade, pouvant ne pas prendre de douche pendant plusieurs jours, pour retrouver cette « odeur de fennec des zoos de mon enfance » ! »

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rogerroger 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte