Magazine

La chambre forte de l’apocalypse

Publié le 04 mars 2008 par Nicosauvage

seed-2.jpg
(Photo : Flickr)

Le 26 février 2008 s’est ouvert l’arche de Noé des graines en Arctique. Andrew C. Revkin de Dot Earth (le blog environnement du New York Times) s’est intéressé à l’événement et voici un court extrait traduit.

______________________________________________________

“Après plusieurs années de préparation et de travaux, le monde possède aujourd’hui sa première banque de graines enfouie dans le sol glacé de l’Arctique qui stocke les graines de centaines de milliers de plantes constituant les piliers de l’agriculture mondiale. Le « Svalbard Global Seed Vault » a été construit à flanc de montagne dans l’archipel Norvégienne le plus au Nord. L’inauguration a eu lieu en bonne et due forme la semaine dernière dans la tristesse de l’hiver arctique.
Il existe environ 1400 banques de graines dans le monde, conservant ainsi des échantillons de plantes comestibles allant de la luzerne à l’igname. Mais ces archives sont en danger et ce, essentiellement à cause de guerres, de catastrophes naturelles, du manque d’argent ou tout simplement d’une mauvaise gestion, en particulier dans les pays pauvres et politiquement instables. Selon plusieurs experts, un « fort Knox » était donc nécessaire et il existe aujourd’hui bel et bien.
Certaines personnes évoquant le besoin de renforcer la capacité de communautés locales à conserver leurs traditions agricoles et leurs diversités s’opposent à ce genre d’approche centralisée.
Personne ne remet cependant en question la vulnérabilité des différentes banques de graines existantes. La banque d’Irak pour les variétés anciennes de blés, d’orge et d’autres céréales se trouvant à Abu-Ghraib – tristement célèbre pour d’autres raisons – a été pillée pendant la guerre, principalement pour les bocaux et non pour les graines qu’ils contenaient. Aux Philippines, un conservatoire international du riz a été également détruit par un typhon.
Cette nouvelle banque de graines a pour but de servir de police d’assurance pour chaque pays mais aussi pour l’humanité dans l’éventualité d’une catastrophe de grande ampleur tel un fléau mondial ou un impact d’astéroïde.
Le gouvernement Norvégien a investit plus de sept millions de dollars (4.6 millions d’Euros) dans ce projet. Dans le cadre d’un projet plus large d’un montant de 30 millions de dollars (19.7 millions d’Euros), la fondation « Bill and Melinda Gates» finance des pays en développement pour l’empaquetage et l’envoi de graines afin de préserver la diversité génétique de l’agriculture mondiale.
Cette initiative permanente sera financée par le biais de la « Global Crop Diversity Trust », elle-même financée par des pays, des agences internationales et des fondations.
Selon certains experts, une source fiable de milliers de variétés importantes de riz et de blé est d’autant plus cruciale face à l’augmentation de la population mondiale, au changement climatique et aux déplacements d’espèces, volontaires ou accidentels, par les hommes d’un continent à l’autre.
Grain.org (Espagne) promeut le renforcement des agricultures régionales et est une des rares organisations contestant l’intérêt de cette nouvelle arche de Noé des graines. Le groupe s’inquiète en effet du déplacement de la propriété intellectuelle et des variétés mêmes loin de leurs communautés d’origine. L’organisation critique également l’idée qui consiste à faire croire q’un stockage sûr de graines va à lui seul régler la question d’une agriculture durable.”


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nicosauvage 7 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte