Magazine Ebusiness

Boeing contre Airbus: cette fois c'est la guerre (Part III)

Publié le 04 mars 2008 par Bigmac
Ça s'énerve au sein du Congrès américain après la victoire de Airbus sur Boeing ! De nombreux Congressmen ont manifesté hier (lundi 3 mars 2008) leur profond mécontentement et leur indignation face au choix de l'US Air Force d'attribuer à Airbus un contrat de 35 milliards de dollars portant sur 179 avions ravitailleurs. Patriotisme économique, sécurité nationale, sécurité économique, sauvegarde d'emplois, etc., autant de boucliers que le Congrès compte bien soulever pour contrer la décision de l'US Air Force. La bataille entre Boeing et Airbus est loin d'être terminée, elle ne fait que se déplacer sur un nouveau champ: le politique. Et à ce petit jeu d'influence, les Américains sont très forts. Hier Nancy Pelosi (présidente démocrate de la chambre des représentants) a déclaré : "La décision de l'armée de l'Air d'accorder le contrat de la modernisation nécessaire de la flotte d'avions ravitailleurs à Northrop Grumman et Airbus soulève des questions graves que le Congrès doit examiner de façon approfondie". Elle demande par ailleurs "quelles sont les implications de sécurité nationale liées à l'utilisation d'un avion fourni par une société étrangère pour cette mission essentielle?" et elle enfonce le clou en soulignant : "A-t-on prêté suffisamment d'attention à l'impact de ce contrat sur les emplois en Amérique et sur notre sphère technologique?" De son côté, Patty Murray (la sénatrice démocrate de l'Etat de Washington) s'est montrée particulièrement en colère, estimant que le contrat représente "un plan de relance européen financé par les contribuables américains", alors qu'il faudrait selon elle "investir dans l'industrie aéronautique américaine et ses emplois à hauts salaires et hautes qualifications".
Toutes ces questions, aussi pertinentes soient-elles, ne doivent pas ruiner les efforts développés par Airbus pour remporter cet appel d'offres. Le dossier européen est le meilleur et il convient de rappeler que Boeing s'est vu retirer ce même contrat en 2003 suite à des fraudes et à la mise à jour de conflits d'intérêt.
Source: France24.com

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bigmac 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines